Résultats du Baromètre YouGov France / Le HuffPost de mars 2021

Résultats du Baromètre YouGov France / Le HuffPost de mars 2021
par

L’opinion des Français à l’égard du couple exécutif ne fléchit pas et la tendance du mois dernier se confirme.

Ce mois-ci, le Président de la République perd un point d’opinion favorable auprès des Français (32% d’opinions favorables). Dans le détail, le chef de l’Etat ne progresse qu’auprès des sympathisants de l’Extrême Gauche (21% d’opinions favorables, +9 points). En effet, Emmanuel Macron maintient son score du mois dernier auprès des sympathisants de la Gauche modérée (33% d’opinions favorables) et de la Droite modérée (38% d’opinions favorables). Par ailleurs, il enregistre une baisse de popularité auprès des sympathisants de l’Extrême Droite (15% d’opinions favorables, -1 point) et du Centre (82% d’opinions favorables, -4 points).  

Pour la première fois depuis sa nomination, le Premier ministre Jean Castex ne suit pas l’évolution du Président puisque les Français gardent la même opinion de lui que le mois dernier (27% d’opinions favorables). Dans le détail, le chef du gouvernement progresse auprès des sympathisants de l’Extrême Gauche (20% d’opinions favorables, +5 points). Toutefois, si l’opinion des partisans de la Gauche modérée n’évolue pas ce mois-ci (29% d’opinions favorables), Jean Castex enregistre une baisse de 3 points auprès des sympathisants du Centre (59% d’opinions favorables) et régresse de 8 points auprès des sympathisants de l’Extrême Droite (11% d’opinions favorables).  De la même manière, le Premier ministre voit sa popularité chuter fortement auprès des sympathisants de la Droite modérée (26% d’opinions favorables, -12 points). 

En forte progression ce mois-ci, l’insécurité grimpe à la première place des préoccupations des Français en politique (17%, +6 points). Après une hausse le mois dernier, le chômage occupe la deuxième place de ce classement (14%, -7 points), une nouvelle fois devant la protection sociale (13%, -2 points).

Le gouvernement enregistre un bilan mitigé ce mois-ci.

Malgré la hausse du mois dernier, l’opinion des Français envers le gouvernement diminue d’un point ce mois-ci (27% d’opinions favorables). Dans le détail, le gouvernement baisse auprès de toutes les franges de l’opinion excepté auprès de l’Extrême Gauche (16% d’opinions favorables, +5 points). En effet, l’opinion des partisans de l’Extrême Droite fléchit de 2 points (12% d’opinions favorables). Il perd également 4 points auprès des sympathisants de la Droite modérée (26% d’opinions favorables), 5 points auprès de ceux de la Gauche modérée (27% d’opinions favorables) et 6 auprès de ceux du Centre (71% d’opinions favorables).

En ligne avec l’opinion qu’ils portent, les Français sont plutôt mitigés sur le bilan de du gouvernement ce mois-ci. Dans le détail, on note que plus de 4 Français sur 10 estiment que le gouvernement est « prêt à prendre des décisions impopulaires si elles sont bonnes pour le pays » (43%, +2 points). Par ailleurs, environ 1 Français sur 3 considère que le gouvernement « a de bonnes intentions, même s’[ils] ne [sont] pas toujours d’accord avec ses positions » (34%, -9 points), qu’il « s’adresse à toute la population, pas seulement à ses électeurs » (34% -4 points) et qu’il a « une ligne claire, dont il ne bouge pas » (29%, +5 points). Par ailleurs, environ un quart des Français pense qu’il « va de l’avant, et propose des mesures modernes » (26%, +1 point) et qu’il est « composé de personnes compétentes » (23%, -2 points). Enfin, 1 Français sur 5 pense que la « la société que le gouvernement prône est globalement celle dans laquelle [ils] souhaitent vivre » (21%, -1 point) et qu’il « protège les intérêts des personnes comme [eux] » (20%, -1 point).

En revanche et après une hausse globale le mois dernier, le Rassemblement National enregistre un bilan négatif et régresse sur la quasi-totalité des items testés. Ainsi, 37% des Français estiment qu’il a « une ligne claire dont il ne bouge pas » (-6 points) et 37% affirment qu’il est « prêt à prendre des décisions impopulaires si elles sont bonnes pour le pays » (-4 points). Par ailleurs, on note qu’environ un tiers des Français considère qu’il « a de bonnes intentions, même s’[ils] ne [sont] pas toujours d’accord avec ses positions » (36%, -1 point), qu’il « s’adresse à toute la population, pas seulement à ses électeurs » (31%, -3 points) et qu’il « protège les intérêts des personnes comme [elles] » (29%, -2 points). Pour finir, 1 Français sur 4 estiment que « la société qu’[il] prône est globalement celle dans laquelle [ils] souhaitent vivre » (25%, -3 points), qu’il « va de l’avant, et propose des mesures modernes » (25%, stable) et qu’il est « composé de personnes compétentes » (24%, -1 point).

Les résultats détaillés du Baromètre ici

Retrouvez aussi le palmarès des personnalités

Méthodologie :

Echantillon de 1084 personnes, représentatif de la population française, méthode des quotas.  

Le sondage a été réalisé en ligne du 1er au 2 mars 2021. Tous les chiffres sont – sauf mention contraire – de YouGov France. 

Les données sont présentées arrondies au pourcent le plus proche pour en faciliter la lecture. Les totaux et sous-totaux peuvent différer de la somme des résultats additionnés ensemble, en raison des cumuls d’arrondis. 

Toute mention des données doit citer YouGov France pour Le HuffPost.  

Follow @YouGovFrance

Veuillez lire les règles de notre site avant de poster un commentaire.
par