COVID-19 et vacances : où partir cet été malgré la crise sanitaire ?

COVID-19 et vacances : où partir cet été malgré la crise sanitaire ?
par

A l’heure des grands départs en vacances, le COVID-19 a clairement rendu les populations réticentes à l’idée de voyager à l'étranger.

Dans quels pays les Français envisagent-ils de partir en vacances cet été ?

Alors que 14% des Français envisagent de partir en Espagne cet été, 18% s’y refusent en raison du contexte sanitaire.

Autre destination habituellement prisée des Français, l’Italie n’échappe pas à ce phénomène : seuls 7% des Français indiquent vouloir passer des vacances sur place cet été, et 18% affirment ne pas l’envisager à cause du COVID-19.

Sans surprise, peu de Français projettent de se rendre en Chine (1%) ou aux Etats-Unis (3%).

Les Britanniques et les Espagnols sont ceux qui envisagent le plus de venir en France cet été

50% des Suédois confient ne pas envisager de se rendre en France cet été à cause du COVID-19. Ce chiffre est également élevé chez les Espagnols (47%), les Norvégiens (46%), les Finlandais (44%) et les Danois (43%).

On notera cependant que 21% des Britanniques et 20% des Espagnols songent à venir passer des vacances en France malgré tout.

De nombreux Français se disent défavorables à la venue de touristes

Nous avons interrogé les Français pour savoir s’ils étaient favorables ou non à l’arrivée de touristes étrangers cet été (en supposant que ces touristes ne soient pas obligés de s'isoler à leur arrivée sur le territoire français).

On observe que les français sont particulièrement réticents à l’idée d’accueillir des touristes en provenance de certains pays : 69% s’opposent à la venue de touristes américains, 68% ne souhaitent pas accueillir de Chinois et 55% de Britanniques.

Les touristes en provenance de pays scandinaves sont ceux qui suscitent le moins d’inquiétude : en Norvège, en Suède, au Danemark et en Finlande, le taux de Français qui affirment être favorables à leur venue oscille entre 43 et 47%.

Méthodologie :

Etude Omnibus réalisée du 29 au 3 juillet 2020 dans 10 pays : Suède (n=1 012), Danemark (n=1 023), Finlande (n=1 005), Norvège (n=1 006), France (n=1 137), Etats-Unis (n=1 201), Royaume-Uni (n=1 610), Espagne (n=1 115), Italie (n= 1 014), Allemagne (n=2 020). Les échantillons sont représentatifs des populations nationales selon la méthode des quotas.

Follow @YouGovFrance

Veuillez lire les règles de notre site avant de poster un commentaire.
par