Etude spéciale COVID-19 #10 : Qu’ont pensé les Français de l’allocution d’Emmanuel Macron ?

Etude spéciale COVID-19 #10 : Qu’ont pensé les Français de l’allocution d’Emmanuel Macron ?
par

Emmanuel Macron a pris la parole lundi 13 avril pour le compte de sa 5ème allocution depuis le début de l'épidémie de Covid-19.

Les Français divisés sur la clarté du discours du président

88% des Français interrogés ont déclaré avoir vu l’allocution d’Emmanuel Macron. Parmi eux, on remarque que la population est partagée sur ce sujet. En effet, si 30% des spectateurs ont trouvé le discours du président flou, 26% ont estimé qu’il était clair.

Un prolongement du confinement approuvé

Au cours de cette allocution, le chef d'Etat a annoncé que le confinement serait progressivement levé à partir du 11 mai, à condition que les mesures de confinement strictes soient respectées. Près de 9 Français sur 10 estiment que la décision de prolonger le confinement est nécessaire (87%). En outre, la majorité de la population reste sceptique concernant une levée progressive du confinement à partir du 11 mai (71%).

Les Français hostiles à la réouverture des établissements scolaires

L’enseignement principal de cette allocution était l’annonce de la réouverture progressive des établissements scolaires (crèches, écoles primaires, collèges et lycées). Une initiative plutôt contestée puisque près de 2 Français sur 3 ne sont pas d’accord avec cette mesure (65%). Dans le détail, 27% des Français ne sont « pas vraiment d’accord » et 38% ne sont « pas du tout d’accord ».

De plus, 71% de la population trouve que cette mesure est dangereuse.

Une réouverture tardive des lieux de vie

Par ailleurs, les restaurants, cafés, hôtels et salles de spectacles « resteront fermés », ainsi que les festivals de musiques qui ne pourront pas se tenir avant « mi-juillet prochain ». Cette décision, quant à elle, est approuvée par la grande majorité des Français (71%).

Les autres enseignements de l’allocution d’Emmanuel Macron

Excepté ces deux mesures phares, le président de la République a aussi évoqué son intention d'aider certains pays Africains en « annulant massivement leur dette ». Si 48% des Français sont favorables à cette initiative (un chiffre qui monte à 55% chez les Franciliens), 41% ne le sont pas. Toutefois, on constate que 12% des Français ne se prononcent pas sur cette question.

Enfin, le chef d’Etat a aussi déclaré que le 11 mai, le gouvernement sera en capacité de tester toute personne présentant des symptômes du Covid-19. 79% des Français sont favorables à cette initiative.

Pour connaitre le détail des résultats cliquez ici - et retrouvez tous nos insights gratuits ici !

Méthodologie :

Etude Omnibus réalisée du 14 au 15 avril 2020 auprès de 1 008 personnes représentatives de la population nationale âgée de 18 ans et plus, selon la méthode des quotas.

Follow @YouGovFrance

NOUS CONTACTER

 
Veuillez lire les règles de notre site avant de poster un commentaire.
par