Thomas Cook, la fin de la filiale française ?

Thomas Cook, la fin de la filiale française ?
par

Près de 2 Français sur 3 ayant entendu parler de Thomas Cook (61%) ne croient pas au maintien des 780 emplois en France de l’agence de voyage britannique, déclarée en faillite depuis le 23 septembre.

Une faillite perçue comme irrémédiable pour les Français
La faillite de la célèbre agence Thomas Cook n’est pas passée inaperçue auprès des Français. Parmi les Français qui affirment connaitre l’agence de voyages, soit 85%, ils sont 79% à avoir entendu parler de sa faillite. Une nouvelle qui semble avoir surpris plus d’1 Français sur 2 ayant entendu parler de Thomas Cook (53%).

Largement couverte par les médias, la faillite a vu le score de Buzz du voyagiste britannique chuter. Le 22 septembre (un jour avant la faillite), le score était de 2,6 et avant d’atteindre-28,2 le 20 octobre. Soit une baisse de 30,8 points.

Les Français semblent assez pessimistes quant au sort de l’entreprise britannique. En effet, en dépit de l’annonce de potentiels repreneurs pour la filiale française, près de 2 Français sur 3 ayant entendu parler de Thomas Cook (61%) pensent que les 780 emplois du pays ne seront pas maintenus et plus d’1 Français sur 2 ayant entendu parler du voyagiste (53%) ne croit pas à la survie de l’entreprise. Seuls 33% des citoyens ayant entendu parler de Thomas Cook pensent qu’elle va s’en tirer.

Quel est le regard des Français sur cette faillite ?

Selon les Français, 3 raisons principales pourraient expliquer la faillite de Thomas Cook :

  • Près d’1 Français sur 2 (45%) déclare que Booking et d’autres services similaires font forte concurrence.
  • Près de 4 sur 10 (39%) disent qu’AirBnb et d’autres services similaires de location de particulier à particulier font également concurrence.
  • 24% des Français disent que Thomas Cook est trop cher

De manière générale, 36% des Français s’accordent à dire qu’à l’heure du digital, les agences de voyages sont des entreprises obsolètes. Les plus nombreux sont les 25-34 ans qui sont 52% à faire ce constat.

Le Bouche-à-Oreille à propos de la marque Thomas Cook a lui augmenté de 2,8% à 27,2%, soit un gain de 24,4 points.

Méthodologie

Résultats YouGov RealTime et YouGov BrandIndex.

Etude Omnibus réalisée du 13 au 14 novembre 2019 auprès de 1 021 personnes représentatives de la population nationale française âgée de 18 ans et plus, selon la méthode des quotas.

ET

BrandIndex : c’est l’outil de suivi en temps réel & continu des marques et de toutes les prises de parole qui leur sont dédiées. En France, plus de 1 000 marques sont évaluées de manière quotidienne via notre panel d’environ 225 000 répondants.

Buzz : au cours des deux dernières semaines, pour quelles marques de l’univers [X] avez-vous vu, lu ou entendu quelque chose de positif/négatif (que ce soit dans l’actualité, via une publicité, sur Internet ou en discutant avec votre entourage) ? Le score est exprimé en % de Buzz positif - % de Buzz négatif. Par exemple 60% de positif – 20% de négatif = +40. Le Buzz est donc un score pouvant varier de -100 à +100.

Bouche-à-Oreille : de quelles marques de l’univers [X] avez-vous discuté avec votre entourage au cours des deux dernières semaines (que ce soit en face à face, sur Internet, sur les réseaux sociaux, etc.) ? (%)

Population : adultes français

Période : 01.09.2019 au 04.11.2019

Moyenne glissante : 4 semaines

N ~ 1 160

Follow @YouGovFrance

 

NOUS CONTACTER

 
Veuillez lire les règles de notre site avant de poster un commentaire.