Les Français et la fraude à l’assurance

Les Français et la fraude à l’assurance
par

L’assurance est un sujet qui concerne la majorité des Français, et pour cause ! Selon une enquête LeComparateurAssurance.com réalisée par YouGov, 97% des personnes interrogées souscrivent aujourd’hui un contrat d’assurance. Si globalement les Français sont plutôt honnêtes (seul 1 Français sur 10 déclare avoir déjà fraudé au moment de la souscription d’un contrat), le manque d’information, d’implication et la méfiance vis-à-vis des compagnies d’assurance peut dans certains cas les pousser à tromper leurs assureurs

L’assurance un sujet complexe...

• Seuls 12% des Français se disent être très à l’aise et comprendre tous les tenants et aboutissants de leurs contrats d’assurance.
• Les contrats d’assurance restent flous pour près d’1/3 des Français, et 7% déclarent même ne rien n’y comprendre du tout.
• Un sujet qui semble d’autant plus complexe pour les jeunes (18-24 ans), puisque 25% d’entre eux avouent ne pas maîtriser du tout le sujet.

...Qui ne suscite pas l’intérêt pour autant !

44% des Français considèrent aujourd’hui ne pas être suffisamment informés sur leurs contrats d’assurance.
• Si 10% d’entre eux relient ce manque d’information à un manque de clarté de la part de leur assureur, la majorité (34%) avoue que cela est dû à un manque d’intérêt de leur part.
• Un manque d’information qui mène à la méfiance : un Français sur deux déclare être méfiant vis-à-vis des compagnies d’assurances.

...De la désinformation aux imprévus

Plus d’un Français sur 3 a déjà eu une mauvaise surprise en termes d’assurance.
• Un chiffre significativement plus élevé chez les habitants de la région parisienne (41%) et les CSP + (40%).
• Parmi le top 3 de ces situations non prévues figurent le paiement d’une franchise (11%), la non prise en charge d’un sinistre (8%) et la perception d’indemnisation trop faibles (6%). 

Se sentir lésé, et donc parfois frauder ?

Près d’un Français sur 10 se dit aujourd’hui prêt à frauder auprès de sa compagnie d’assurance.
TOP 3 des motivations pour frauder : mentir pour obtenir la prise en charge du sinistre (39%), afin de payer moins cher son assurance (36%), obtenir une indemnité plus importante (35%). 

Les jeunes plus nombreux à « s’être fait avoir »

42% des 25-34 ans ont déjà vécu une mauvaise expérience en termes d’assurance.
17% d’entre eux avouent avoir déjà menti sur un risque afin de payer moins cher leurs cotisations, 15% à avoir déjà assuré un risque sur lequel un sinistre était déjà existant sans en informer l’assureur et 20% a ne pas avoir informé leur assureur d’un changement de situation. 

 

Ces deux enquêtes complémentaires ont été menées auprès d’un échantillon de 1007 personnes ainsi que d’un échantillon de 1027 personnes représentatives de la population française (18+). Les deux sondages ont été effectués en ligne, sur le panel propriétaire de YouGov, respectivement du 8 au 9 avril 2019 et du 11 au 12 avril 2019.  Les données sont pondérées pour être représentatives des adultes français. 

 

Follow @YouGovFrance

NOUS CONTACTER

 
Veuillez lire les règles de notre site avant de poster un commentaire.