Quel bilan pour Angela Merkel après 16 années au pouvoir ?

Quel bilan pour Angela Merkel après 16 années au pouvoir ?

Angela Merkel est appelée à quitter ses fonctions fin septembre lors des élections fédérales de 2021. Alors qu’elle dirige le pays depuis 2005, les dirigeants se sont succédés dans les pays voisins : 4 présidents en France, 5 premiers ministres aux Royaume-Uni et pas moins de 8 premiers ministres en Italie.

À l’approche de son départ, YouGov s'est penché sur la réputation d’Angela Merkel dans les principaux pays européens et aux États-Unis, et sur ce que les populations retiennent de sa politique.

Après 16 ans au pouvoir, la réputation de la chancelière allemande est au beau fixe dans les principaux pays occidentaux

Angela Merkel obtient des scores nets positifs dans les six pays étudiés, allant d'un minimum de +15 en Grande-Bretagne à un maximum de +61 en Espagne.

A noter : on enregistre un score de +30 en Allemagne, et +49 en France (67% d'opinions favorables et 18% d'opinions défavorables).

Seul le président américain Joe Biden obtient des résultats comparables dans l'opinion publique européenne, bien qu’il ne soit en poste que depuis six mois.

On se souviendra surtout d'Angela Merkel pour ses succès économiques et l'amélioration de l'image de l'Allemagne à l'étranger

Les répondants semblent principalement impressionnés par la gestion économique du pays, qui a connu une croissance de 17% depuis 2005. Angela Merkel obtient des scores variant de +21 aux Etats-Unis à +76 en Espagne. 

Le travail de la chancelière est également salué en ce qui concerne l'amélioration de la réputation de l'Allemagne à l'étranger.

Sa gestion de la société allemande, du changement climatique, de la trajectoire prise par l'Union européenne et sa réponse à la crise du Covid-19 font également l'objet d'un bilan positif.

En revanche, les sondés sont moins convaincus concernant la gestion de certaines autres problématiques. Alors que les Britanniques ont tendance à penser que Mme Merkel n'a pas bien géré le Brexit (-17), les Italiens (-2), les Français (+1) et les Américains (+1) sont partagés. Les Allemands quant à eux ont tendance à avoir une opinion légèrement plus positive (+7).

Lorsqu'il s'agit de la gestion de la dette grecque et de la crise migratoire européenne, tous les pays - à l'exception de l'Espagne - lui attribuent des notes nettes négatives. Les Italiens tirent un bilan particulièrement négatif quant à son rôle dans la crise migratoire (-29).

Angela Merkel - l'une des personnalités les plus puissantes au monde

Pendant la présidence de Donald Trump, certains ont affirmé qu'Angela Merkel était devenue le leader du monde libre. Le magazine Forbes a par ailleurs classé la chancelière allemande au deuxième rang des personnalités les plus puissantes du monde à deux reprises, en 2012 et 2015. Qu'en pensent les Européens et les Américains ?

La majorité des répondants ayant déjà entendu parler d'Angela Merkel en Espagne (70%), en France (64%), en Allemagne (56%) et en Italie (55%) la classent parmi les cinq personnalités les plus puissantes au monde.

En comparaison, environ un tiers seulement des Britanniques (31%) et des Américains (37%) estiment que la chancelière allemande fait partie du Top 5. A noter : les habitants de ces pays sont plus susceptibles de répondre "je ne sais pas" (respectivement 34% et 32% contre 11% à 22% ailleurs).

Méthodologie :

Etude Omnibus réalisée du 9 juillet au 10 août auprès de 8 255 personnes dans 6 pays (France, Allemagne, Grande-Bretagne, Italie, Espagne, Etats-Unis). Chaque échantillon est représentatif de la population nationale âgée de 18 ans et plus, selon la méthode des quotas.

Follow @YouGovFrance

Veuillez lire les règles de notre site avant de poster un commentaire.
par