Sacrés Français - Les Français attendent davantage d'information sur le "Made in France"

Sacrés Français - Les Français attendent davantage d'information sur le "Made in France"

[Communiqué de presse Sacrés Français] Dans un contexte difficile, les entreprises françaises à la tête de produits « Made in France » ont une carte à jouer pour tirer leur épingle du jeu. En effet, le « Made in France » ou « Fait en France » est un argument essentiel à faire valoir : 88% des Français se posent aujourd’hui la question à ce sujet lorsqu’ils s’apprêtent à acheter une marque agroalimentaire. Ils sont  59% pour l’univers des produits textiles et 56% pour les produits de la maison. Pourtant, seuls 17% des Français considèrent que les marques communiquent assez sur leurs engagements « Made in France » et plus d’1 sur 2 estiment qu’elles ne sont pas assez mises en avant sur les supports traditionnels : télévision, presse, radio ... Un manque de visibilité qui s’accompagne indubitablement d’un manque à gagner pour les entreprises françaises. La communication a donc aujourd’hui un rôle essentiel à tenir dans leur développement.

Il s’agit là de l’un des principaux enseignements tirés de la récente enquête menée par Sacrés Français, plateforme de communication experte dans le « Made in France » dédiée aux entreprises qui produisent en France.

« Fait en France » : uniquement des produits faits en France par des entreprises françaises

Le concept de « Made in France » est encore assez flou pour certains. Doit-il s’appliquer aux marques françaises uniquement ? Ou bien peut-il être interprété au premier sens du terme : conceptualisé et fabriqué en France tout simplement ?

Pour 78% des Français, une entreprise doit être française ET fabriquer en France pour se prévaloir du « Made in France » ou du « Fait en France ». Ils ont raison, car il s’agit de la bonne définition de cette expression. En revanche, pour 58% des sondés, une entreprise peut attribuer le « Fait en France » à ses produits tant qu’elle produit en France, même si elle est étrangère…

  • Communiquer sur les bases du « Fait en France » s’avère donc indispensable et c’est là que la communication doit jouer sont rôle, afin d’informer les consommateurs : le « Fait en France » ne peut résulter que du travail mené en France par des entreprises françaises.

 

L’information : le challenge des acteurs du « Fait en France » !

Aujourd’hui les consommacteurs sont à la recherche d’engagements forts venant des marques qu’ils achètent. Pourtant, seuls 17% des Français considèrent que les marques communiquent assez sur leurs engagements « Made in France ».
Identifier les bons messages sans tomber dans l’écueil du « French Washing » doit être la première étape d’une communication efficace.

Plus d’1 Français sur 2 estiment que les marques de « Fait en France » ne sont pas assez mises en avant sur les supports de communication traditionnels. Un manque de visibilité qui s’accompagne indubitablement d’un manque de chiffre d’affaires pour les entreprises françaises.

  • Et quand elles communiquent, le font-elles bien ? Seuls 34% des Français considèrent que les marques sont légitimes à communiquer sur leur dimension « Made in France ». Un pourcentage très faible face aux investissements qui peuvent être fait par les entreprises.

 

Le « Fait en France » s’invite de plus en plus dans les foyers français

Réel mouvement de prises de conscience insufflé depuis plusieurs années : les Français font de plus en plus attention à ce qu’ils consomment chez eux, et surtout dans leurs assiettes !

Ainsi, 88% se posent la question si la marque agroalimentaire qu’ils s’apprêtent d’acheter est « Made in France » avant de la poser dans leur panier. Les circuits courts, l’écoresponsabilité, l’éthique et les compositionsdes produits sont souvent au cœur des préoccupations alimentaires des Français.

59% se posent cette même question sur l’univers des produits textiles et 56% pour les produits de la maison.

Les motivations d’achat de produits français sont différentes en fonction des secteurs de consommation et surtout en fonction des âges :

  • 55% des sondés consomment des marques « Fait en France « pour des motivations liées à la santé autour de la qualité des produits.
  • 38% pour des motivations économiques : rapport qualité prix
  • 38% pour des motivations de qualité et de défense d’un patrimoine : le savoir-faire local

 

Les raisons de consommer français sont également très liées aux âges des consommateurs et à leurs préoccupations. On remarque que 48% des 18-24 ans achètent des produits « Faits en France » pour de raisons environnementales et écologiques. Il n’y a pas de doute, la dette écologique est une problématique très actuelle chez les jeunes adultes qui tentent réellement de changer leurs habitudes de vies, contrairement à leurs aînés.

Gage de qualité, d’une transmission d’un savoir-faire, d’un soutien économique oui, mais pas de produit design : seuls 7% des sondés consomment « Made in France » pour l’ergonomie des produits…

Cliquez ici pour accéder au communiqué de presse complet !

Méthodologie :

Etude Omnibus réalisée du 9 au 10 mars 2021 auprès de 1 012 personnes représentatives de la population nationale âgée de 18 ans et plus, selon la méthode des quotas.

Follow @YouGovFrance

Veuillez lire les règles de notre site avant de poster un commentaire.