77% des Français se déclarent bricoleurs

77% des Français se déclarent bricoleurs
par

Un robinet qui fuit, une table à repeindre, des câbles à rebrancher… Le bricolage peut être perçu comme une véritable corvée par certains.  Les Français sont nombreux à arpenter les allées des magasins de bricolage le samedi.  Très nombreux même, puisque plus des trois quarts d’entre eux (77%) se déclarent bricoleurs !

Les Français semblent s’éprendre des travaux manuels, mais sont-ils prêts à construire eux-mêmes leur maison pour autant ? Yougov a voulu en savoir plus sur les habitudes de bricolage des Français à travers une étude menée du 28 avril au 2 mai 2017 pour le site de cashback "Poulpeo". Elle a été réalisée auprès d’un échantillon de 1 005 personnes représentatives de la population française 18+.

Homme/Femme : Une conception différente du bricolage

Il semblerait que le cliché de la femme décoratrice d’intérieur et de l’homme électricien ait la vie dure, puisqu’il se retrouve dans les habitudes des bricoleurs en France. En effet, les femmes disent effectuer très peu de travaux d’entretien ou de rénovation dits « lourds » comme la plomberie ou l’isolation, leur préférant les travaux de décoration.

Cependant, ce contraste peut être expliqué par une perception différente de l’activité en elle-même. Les femmes semblent approcher le bricolage comme une activité ludique à faire à plusieurs, tandis que les hommes l’envisagent plutôt comme un acte utilitaire pratiqué dans le but de faire des économies.

On peut aussi évoquer la mode du DIY qui s’est emparée du net depuis quelques années : des tutos de customisation d’objets aux ‘how-to’ détaillés sur la construction d’un abri de jardin, il y en a pour tous les goûts ! Internet est d’ailleurs la première source d’information quand il s’agit de bricolage : 52% des Français cherchent des tutoriels sur le net pour s’aider dans  leur projet. Les bricoleurs ont une demande précise et un besoin rapide, ce qui fait d’internet l’outil idéal pour eux. Accessible depuis  n’importe où et n’importe quand, il fournit une réponse pertinente et claire sous forme de vidéo, d’article explicatif, ou encore de discussion sur un forum.

C’est d’ailleurs peut-être ce côté interactif du net qui en fait un si bon outil pour les bricoleurs. 4 bricoleurs sur 10 cherchent des réponses sur des forums car il n’est pas rare de rencontrer des problèmes spécifiques auxquels les tutoriels généraux ne répondent pas forcément. Toutefois, lorsqu'un bricoleur ne trouve pas son bonheur sur la Toile, il peut toujours se rendre en magasin pour demander l'aide d'un expert.

Le rôle des magasins de bricolage

En effet, quand il s’agit de bricolage les Français semblent également faire confiance à leurs fournisseurs pour les accompagner dans leurs projets. 40% d’entre eux demandent conseil en magasin, où les employés sont généralement assez expérimentés dans leur domaine de vente. C’est aussi peut-être la solution de la facilité car les bricoleurs se renseignent à l’occasion de leurs achats, ce qui constitue un gain de temps significatif.

Des bricoleurs du dimanche plus que des professionnels...
Finalement, les Français sont plus des amateurs que des professionnels en matière de bricolage. Outre le fait que 55% d’entre eux déclarent être « peu expérimentés », ils n’hésitent pas à demander de l’aide quand ça se complique. Mais si 6 bricoleurs sur 10 (60%) font appel à quelqu’un d’autre devant la difficulté, confier la tâche à des professionnels reste un dernier recours. En cas de force majeure les sauveteurs des bricoleurs restent les artisans, à qui 65% des Français font confiance pour réussir là où ils ont échoué.

 

Méthodologie :

Etude Omnibus YouGov réalisée du 28 avril au 2 mai 2017 sur un échantillon de 1 005 personnes représentatives de la population nationale française âgée de 18 ans et plus, selon la méthode des quotas.

Veuillez lire les règles de notre site avant de poster un commentaire.