Simulations d’attentat dans les écoles : qu’en pensent les Français ?

Simulations d’attentat dans les écoles : qu’en pensent les Français ?
par

Les derniers résultats Omnibus YouGov sur les simulations d’attentat dans les écoles

Le 29 juillet dernier, Najat Vallaud-Belkacem, Ministre de l’Education Nationale et Bernard Cazeneuve, Ministre de l’Intérieur, ont signé une instruction à destination des recteurs et des préfets afin d’améliorer la sécurité dans les écoles dès la rentrée 2016. Il est prévu que 3 exercices soient organisés durant l'année scolaire visant à préparer les élèves à une attaque terroriste. Une sensibilisation aux gestes qui sauvent est également prévue pour les élèves de 3ème et les délégués de classe recevront la formation au brevet de secouriste. D’autres mesures sont également prévues et souhaitent donner aux élèves la capacité à ne pas se laisser surprendre et à avoir les bonnes réactions.

UNE MESURE LARGEMENT SOUTENUE PAS LES FRANÇAIS

Plus de sept Français sur dix se disent favorables à cette initiative (72%) et 69% jugent que cette mesure permet de protéger les élèves. Une large majorité qui cependant ne permet pas de lever tous les doutes soulevés par des associations de parents d’élèves : le manque de budget de certains établissements pour appliquer les mesures souhaitées ou l’aspect anxiogène d’une telle mesure figurent parmi les principales réserves vis-à-vis de cette mesure.

Concrètement, les directeurs d’écoles devront élaborer eux-mêmes les scénarii d’attentat, situation paradoxale quand on sait qu’ils ont dû jouer pendant des mois la carte de l’apaisement auprès des élèves. Des simulations peut-être trop concrètes pour une certaine partie de la population : en effet, près d’un Français sur deux estime que de tels scénarii peuvent traumatiser les élèves (49% vs. 43% étant en désaccord avec cette affirmation).

UN RENFORCEMENT DU DISPOSITIF DE SECURITE AVANT TOUT…

L’idée de renforcer le dispositif de sécurité sous forme de présence militaire a également été abordée pour protéger les écoles de la menace terroriste, autour du débat que suscitent ces nouvelles mesures.

A ce titre, plus des deux tiers des Français estiment, malgré tout, que seul un renforcement du dispositif de sécurité pourra protéger les écoles d’une menace terroriste (71%). Si les Français semblent convaincus de l’utilité d’appliquer ces mesures préventives au sein des écoles, ils n’en sont pour autant pas moins d’accord avec l’utilité d’un renforcement armé au sein des écoles.

Actées, ces mesures seront appliquées dès la rentrée 2016 et les premières simulations auront lieu avant les vacances de la Toussaint. Le détail de ces mesures sera dévoilé par les Ministres de l’Intérieur et de l’Education le 24 août prochain.

 

L’ensemble des résultats ici

Veuillez lire les règles de notre site avant de poster un commentaire.