Bilan de l’année 2015 : les Français sont les européens les moins satisfaits de leur année

Bilan de l’année 2015 : les Français sont les européens les moins satisfaits de leur année
par
sur

Pour dresser un bilan de l’année 2015 YouGov a mené une étude auprès de 8326 européens afin qu’ils évaluent, tant sur le plan personnel que national, l’année écoulée. Sans grande surprise après une année calamiteuse, les Français tirent un bilan amer de 2015, ce qui n’est pas le cas de l’ensemble des européens interrogés.

Les habitants des pays nordiques sont les plus satisfaits de leur année, à l’inverse des Français, les moins satisfaits de 2015

Parmi les européens, les Danois s’avèrent les plus satisfaits de 2015 : 59% disent que 2015 a été une « bonne année » (dont pour 15%, une « très bonne année »), suivis des Norvégiens (55%) et des Suédois (53%). Les scandinaves sont donc ceux qui perçoivent 2015 de la manière la plus positive. De leur côté, les Britanniques (44%) et les Allemands (39%) sont plutôt satisfaits. En revanche, pour moins d’un quart de la population française (23%), 2015  été synonyme d’une bonne année au niveau personnel, une proportion réduite quand on la compare avec les autres nationalités interrogées. Dans le même temps, la France est le seul pays où la proportion de gens insatisfaits de leur année de 2015 est supérieure à celle de ceux qui en sont satisfaits : 33% des Français considèrent que l’année écoulée a été au niveau personnel une mauvaise année.

Les Français semblent craindre 2016, au contraire des Scandinaves, plus optimistes

Lorsque on les interroge sur leurs prévisions personnelles quant à l’année à venir, plus de 4 Français sur 10 (41%) prévoient une détérioration de leur qualité de vie comparé à seulement 18% qui pensent, au contraire, qu’elle va s’améliorer.

Encore une fois, ce sont les Français qui font le pronostic le plus négatif parmi l’ensemble des pays sondés. A l’inverse, c’est au Danemark qu’on compte la plus grande proportion d’optimistes vis-à-vis de 2016. En effet, ils sont 38% à envisager une amélioration de leur qualité de vie, 47% à espérer une stagnation et seuls 9% sont d’avis que leur qualité de vie va se dégrader. La Suède et la Norvège complètent le trio des pays les plus optimistes, avec environ un tiers (respectivement 33% et 30%) des habitants qui misent sur une amélioration de leur niveau de vie.

Pour les Français, 2015 a été également difficile à vivre sur le plan national

YouGov a également demandé aux européens d’évaluer l’année écoulée et de prédire celle qui vient de commencer à une échelle collective. De manière générale, les différentes nationalités interrogées s’avèrent plus pessimistes quand il s’agit de l’avenir de leur pays que lorsqu’ils évaluent leur future vie personnelle.

En miroir des évènements qui ont marqué 2015 en France (les attentats du 7 janvier et du 13 novembre, taux de chômage élevé, etc.), les Français sont négatifs sur le bilan de leur pays pour 2015 : seuls 4% considèrent que 2015 a été une bonne année pour la France contre 3 Français sur 4 qui, considèrent 2015 comme mauvaise année.

Même les citoyens scandinaves (qui comme nous l'avons mentionné auparavant, ont plutôt un regard enthousiaste d’un point de vue personnel) sont plus nombreux à considérer que leurs pays respectifs ont eu une année plutôt mauvaise. Et si les discours sont plus optimistes et enthousiastes à une échelle personnelle, les avis sont plutôt pessimistes quand il s’agit de penser l’évolution de la population en général : en moyenne, 4 européens sur 10 prédisent une baisse du niveau de vie de leurs concitoyens en 2016. 

Consultez les résultats en détail par ici

Veuillez lire les règles de notre site avant de poster un commentaire.
par
sur