Les Français et la COP21

Les Français et la COP21
par
sur

Evénement politique majeur, la COP21 s’est ouverte ce dimanche 29 novembre 2015 avec un objectif majeur : aboutir à un accord historique permettant de lutter efficacement contre le dérèglement climatique et d’impulser une transition énergétique commune. C’est dans ce contexte que YouGov s’est intéressé à l’organisation de cet événement et l’intérêt qu’il suscite auprès de la population Française.

Basé sur une étude menée auprès d’un échantillon représentatif de la population française entre le 20 et 24 novembre 2015.

Le réchauffement climatique : un enjeu d’importance dont la responsabilité appartient à chacun.

Pour près de neuf français sur dix, le changement climatique (ou réchauffement climatique) est considéré comme un problème « sérieux » (85% - dont 51% considérant même cela comme un problème « très sérieux »).

Dans le détail des résultats, le changement climatique est jugé comme « très sérieux » par plus d’un sympathisant sur deux de gauche (64% des sympathisants du Front de Gauche et 54% des sympathisants PS, EE-LV). A contrario, seuls 47% des sympathisants « Les Républicains » et 45% des sympathisants FN jugent le changement climatique comme un problème « sérieux ».

Près de huit français sur dix estiment même qu’il est de leur responsabilité de prendre des mesures pour résoudre le problème du changement climatique, pour que les générations futures n’aient pas à en subir les conséquences (79%). A contrario, 6% expriment l’opinion inverse en arguant le fait que les générations futures pourront en assumer les conséquences.

Même si largement partagé par l’ensemble de la population, quelques disparités apparaissent quant à l’âge de la population et l’appartenance politique. En effet, 72% des 18-54 estiment qu’il est de leur responsabilité de prendre des mesures pour résoudre le problème du changement climatique, quand, 87% des 55 ans et plus déclarent la même chose. Même constat entre la gauche et la droite : 85% des sympathisants PS, EE-LV et 84% des sympathisants Front de Gauche estiment qu’il en est de leur responsabilité quand 76% des sympathisants LR et 79% des sympathisants FN déclarent la même chose.

Sur la question des effets possibles du réchauffement climatique en France qui inquiètent le plus les Français, trois effets interpellent : le niveau de la pollution en général (39%), la disparition de la vie sauvage en France (36%) et la montée du niveau de la mer et la disparition des territoires côtiers (36%). En retrait, l’augmentation du nombre d’inondations (29%), la pénurie d’eau et de nourriture (26%), l’augmentation des vagues de chaleur (19%) ou encore la disparition des espaces verts (14%) viennent compléter cette liste non exhaustive des effets qui inquiètent le plus les Français.

Le gouvernement français au révélateur écologique

Seuls 21% des Français estiment que le gouvernement français fait ce qu’il faut pour régler le problème du changement climatique alors que dans le même temps 54%, soit plus d’un Français sur deux, estiment qu’il n’en fait justement pas assez. A noter, que 11% déclarent que le gouvernement français en fait trop (constat largement partagé par les sympathisants du Front National (21%) et les Républicains (19%)).

Plus sévères que leurs aînés, 61% des Français âgés de 18 à 34 ans estiment que le gouvernement français n’en fait pas encore assez  pour régler ce problème quand 56% des 35-54 ans et 50% des 55 ans et plus expriment la même opinion.

C’est dans cette optique qu’un français sur deux estime que la meilleure stratégie pour la France lors de cette réunion de la COP21 est de jouer un rôle de leader et d’être force de proposition afin de résoudre le problème du réchauffement climatique au plus vite (50%). Plus timorés, 32% des Français prônent une approche plus modérée avec une action plus graduelle pour résoudre le problème du changement climatique. 

Vous pouvez consulter le détail des résultats en cliquant ici

Veuillez lire les règles de notre site avant de poster un commentaire.