Résultats du Baromètre YouGov France / Le Huffington Post / I>télé de juin 2014

Résultats du Baromètre YouGov France / Le Huffington Post / I>télé de juin 2014
par
sur

Après une timide embellie dans notre baromètre du mois dernier, l'exécutif voit son image de nouveau chuter auprès des Français ce mois-ci.

Les élections européennes sont passées par là et les réponses apportées par l'exécutif suite à la défaite des listes du parti majoritaire n'ont manifestement pas convaincu les Français. En effet, les interventions télévisées de François Hollande depuis l'Elysée et Bruxelles ne l'auront pas aidé à poursuivre sa timide remontée de popularité amorcée en mai dans notre baromètre. Le président de la République et le Premier ministre qui s'étaient refait une petite santé auprès des Français en mai voient leur popularité retomber respectivement de -1 et -3 points ce mois-ci.

Le Gouvernement, lui, subit une baisse de -2 points d'opinions favorables par rapport à mai.

François Hollande n'a pas su apporter de réponses satisfaisantes pour les Français après la victoire, pourtant attendue, des listes du Front National aux élections européennes du 25 mai. Il voit ainsi son score d'opinions favorables descendre (-1 point) à 15% et ce malgré une hausse significative du soutien des partisans UMP (+5 pts pour atteindre 6% en juin).

Le Premier ministre, s'il reste deux fois plus populaire que le président de la République, n'imprime pour autant toujours pas sa marque de modernité à Matignon. Il voit même sa popularité s'abaisser ce mois-ci à 30% d'opinions favorables (contre 33% en mai) chez l'ensemble des Français. Manuel Valls stagne à 61% chez les sympathisants socialistes, mais connaît une importante baisse chez l'électorat frontiste passant de 22% (en mai) à 11% d'opinions favorables ce mois-ci. De même que F. Hollande, il enregistre cependant une hausse de popularité chez les sympathisants de l'UMP (+4 points).

Le Gouvernement, quant à lui, connaît une baisse en juin de son score d'opinions favorables qui s'élève à seulement 16% (-2 points par rapport au mois dernier). L'équipe gouvernementale, après avoir connu une légère embellie le mois dernier du fait de sa nomination récente, enregistre en juin un score de 76% d'opinions défavorables. Le Gouvernement peine en effet à convaincre les Français : ils sont 34% (38% le mois dernier) à dire du Gouvernement Valls qu'il est « prêt à prendre des décisions impopulaires si elles sont bonnes pour le pays » et demeurent seulement 14% à penser que le Gouvernement a « une bonne gestion de l'économie » du pays.

L'immigration progresse comme préoccupation des Français

Si le thème du chômage reste la préoccupation première des Français ce mois-ci, l'immigration gagne 2 points par rapport au mois de mai et 4 points par rapport à avril pour atteindre 12%, à égalité avec la protection sociale, parmi les préoccupations des citoyens. Un score en ligne avec la percée du Front National aux dernières élections européennes.

Sur le plan économique, le fatalisme, stoppé le mois dernier, reprend son chemin parmi les Français qui estiment à 79% (+2 points par rapport à mai) que l'économie française est en « mauvais état ». Une morosité ambiante qui perdure malgré le plan d'économies et la réduction d'impôts pour les ménages à faibles revenus mis en place par Manuel Valls.

L'UMP affaiblie par l'affaire Bygmalion

En pleine affaire judiciaire et après l'annonce de la démission de Jean-François Copé, l'UMP est sanctionnée par les Français, qui estiment à seulement 26% (-5 points par rapport à mai) que le parti d'opposition est « composé de personnes compétentes », et enregistre une baisse par rapport à mai sur chacun des autres indicateurs du parti. Devant le spectacle auquel se livre l'UMP ces jours-ci, les Français pensent à 72% (+14 points par rapport à mai) que le parti qui a soutenu Nicolas Sarkozy à la dernière Présidentielle est « divisé ».

Les Français ne croient pas en une possible victoire des Bleus à la Coupe du Monde

Alors que le Mondial démarre aujourd'hui au Brésil, les Français n'imaginent pas que les Bleus puissent remporter la Coupe du Monde cette année. Ils sont 73% à estimer une victoire «  improbable » contre seulement 12% à la penser « probable ».

La performance de la France au Brésil perçue par les Français comme influant peu sur leur moral

Les Français interrogés sont 75% à dire que la performance de la France à la Coupe du Monde « n'influencera pas » leur moral. Ils sont néanmoins 17% à penser pouvoir être influencés par la performance des Bleus, une proportion qui diminue en fonction de l’âge des répondants.

De même, lorsqu'on leur demande si la performance de la France à la Coupe du Monde aura ou non une influence sur l'image qu'ils ont de la France, du Gouvernement et de François Hollande, les Français répondent qu'ils pourraient être influencés à respectivement 27%, 12% et 10%. Des scores qui devront être pris en considération par le président et son Gouvernement, même en cas de victoire de l'équipe de France !

NOTES

Echantillon de 1011 personnes, représentatif de la population française, méthode des quotas.

Le sondage a été réalisé en ligne du 5 au 9 juin 2014. Tous les chiffres sont – sauf mention contraire – de YouGov France

Toute mention des données doit citer YouGov France pour le Huffington Post et i>TELE

Pour accéder aux résultats complets du Baromètre

Pour accéder aux résultats complets du Palmarès des personnalités

 

CONTACT

Diane Thebaudeau

E : Diane.Thebaudeau@yougov.com

T : +33 (0)1 84 17 25 18

 

Veuillez lire les règles de notre site avant de poster un commentaire.