Pour 4 français sur 10, la fonction publique moins investie dans l’effort de redressement du pays

Pour 4 français sur 10, la fonction publique moins investie dans l’effort de redressement du pays
sur

A l'occasion de la journée d'action des fonctionnaires ce jeudi 15 mai axée principalement sur leurs salaires, YouGov (sondage exclusif pour i>Télé et le Huffington Post) a interrogé les Français sur leur sentiment à l'égard de ce que certains considèrent souvent comme les « privilégiés » de la République.

Les Français divisés sur la décision des fonctionnaires de manifester…

La mobilisation des fonctionnaires pour leurs salaires recueille 43% de soutien chez les Français interrogés. Cet appui atteint même 69% chez les électeurs d'extrême gauche et 46% à l'extrême droite, quand 1 électeur socialiste sur 2 les soutient également.

A l'inverse, ils sont 40% à faire part de leur opposition à cette journée de mobilisation des fonctionnaires. Notons que ce désaccord touche 7 électeurs centristes sur 10 et 58% des électeurs UMP, deux sensibilités politiques connues pour être critiques à l'égard des fonctionnaires.

  … et sur le gel du point d'indice qui impacte les salaires dans la fonction publique

Pour autant, le gel du point d'indice de la rémunération des fonctionnaires, défendu encore ce matin par la ministre de la fonction publique Marylise Lebranchu, est désapprouvé par une majorité relative des Français interrogés (44%). Le maintien de cette mesure initiée par le gouvernement Fillon en 2010 connaît un rejet plus massif chez les électeurs aux extrêmes de l'échiquier politique puisqu'il atteint 72% à l'extrême gauche et 53% chez les sympathisants FN.

Néanmoins, les Français interrogés sont 40% à soutenir le gel du point d'indice des fonctionnaires, avec un pic à 65% chez les centristes. Les électeurs UMP sont, quant à eux, 55% à soutenir ce gel du point d'indice décidé initialement par la majorité précédente.

 Les fonctionnaires contribueraient moins que le reste de la population à l'effort de redressement du budget français

C'est la réponse que donnent 41% des personnes interrogées dans notre enquête. Le centre et la droite sont encore plus sévères avec les fonctionnaires sur cette question avec respectivement 54% et 66% à dire que les fonctionnaires contribuent moins à l'effort de redressement du budget français.

Les Français interrogées sont seulement 9% à répondre que les fonctionnaires contribuent davantage et 37% considèrent qu’ils contribuent autant que le reste de la population à cet effort budgétaire national.

Enfin, dans ce climat de crise économique et d'effort budgétaire, notons que plus de 4 Français sur 10 ne souhaitent pas intégrer la fonction publique, contre 33% à vouloir y entrer. Le rapport de force se remarque plus chez les sympathisants UMP (65% d’entre eux ne souhaitent pas rejoindre la fonction publique).

Les résultats détaillés du Baromètre ici

Crédits Image : GETTY

Veuillez lire les règles de notre site avant de poster un commentaire.
sur