Passe ton bac d’abord ? : 1 Français sur 3 pense qu’il échouerait au bac aujourd’hui .

 Passe ton bac d’abord ? : 1 Français sur 3 pense qu’il échouerait au bac aujourd’hui .
par

 Passe ton bac d’abord ? : 1 Français sur 3 pense qu’il échouerait au bac aujourd’hui .  

Une étude YouGov / Le Huffington Post / itélé révèle que près d’un Français sur trois pense qu’il ne décrocherait pas le bac s’il devait le repasser aujourd’hui, et ce alors même que l’épreuve est vue par 56% comme insuffisant pour décrocher un emploi.

Le baccalauréat commence lundi ! 600.000 candidats, s’apprêtent à débuter la série d’examen pour enfin valider leurs cursus lycée, qu’il soit professionnel, technologiques ou général. Et pour ceux qui ont déjà décroché le fameux diplôme, passer le bac reste, même plusieurs années après, une épreuve redoutée.  Sans pour autant être gage, dans l’esprit collectif, d’une passerelle solide vers l’emploi.  

Le Bac, une épreuve  redoutée : 1 Français sur 3 pense qu’il raterait le bac s’il devait le repasser

Premier constat de notre enquête : le baccalauréat est toujours aussi craint. A la question « Si vous deviez passer ou repasser le baccalauréat aujourd'hui, pensez-vous que vous l'obtiendriez ? », près d’1 Français sur 3 (32%) répondent par la négative. Seuls 37% des Français se pensent en mesure de l’obtenir aujourd’hui.

Cette appréhension est d’autant plus forte et plus ancrée à mesure que l’on remonte dans les générations. En effet, si les moins de 35 ans se font plutôt confiance (24% à estiment ne pas être capable de décrocher le diplôme), cette proportion monte à 33% pour les 35-54 ans, et à 36% pour les plus de 55 ans. En clair, plus d’un tiers des personnes âgées de  55 ans et plus ne se pense pas capable, aujourd’hui, d’avoir le bac. Reste que les plus âgés sont aussi les plus nombreux à ne pas avoir le fameux diplôme eux-mêmes.

Si vous deviez passer ou repasser le baccalauréat aujourd’hui, pensez-vous que vous l’obtiendriez ?

Echantillon de 1012 personnes représentatif de la population Française de plus de 18 ans. Sondage réalisé sur internet entre le 7 et le 12 Juin 2013.

 

En effet, seuls 29% des non-bacheliers pensent  pouvoir l’obtenir aujourd’hui, contre plus du double (60%) chez ceux qui l’ont déjà.

 

Un diplôme nécessaire mais insuffisant selon 6 Français sur 10.

 « Passe ton bac d’abord ! »  Cette douce litanie nous rappelle qu’avoir son bac, c’est une sorte de rite de passage. Pourtant, le bac est de moins en moins vu comme un ayant suffisant.

  • 56% des Français estiment que le baccalauréat est nécessaire mais insuffisant, une proportion qui monte à 69% chez les bacheliers (contre 51% chez les non bacheliers).
  • Un Français sur 10 (11%) trouve le bac nécessaire et suffisant pour obtenir un emploi (12% chez les bacheliers et 6% chez les non bacheliers)
  • 27% des Français estiment que le bac n’est pas nécessaire pour trouver un emploi (21% chez les non bacheliers, et 29% chez les bacheliers).

Les chiffres montrent donc une dégradation de l’image du baccalauréat, l’opinion ayant en quelques sorte repris l’idée de ‘80% au bac…et après ?’ (titre de l’ouvrage de S. Beaud).

Selon vous, le baccalauréat est-il… ?

Echantillon de 1012 personnes représentatif de la population Française de plus de 18 ans. Sondage réalisé sur internet entre le 7 et le 12 Juin 2013.

A l’heure des fermetures d’usine et d’un temps fort de la crise de l’emploi, où de nombreuses professions (qu’elles soient qualifiées ou non) sont menacées, le diplôme du bac ne fait plus guère figure d’assurance contre les aléas du marché du travail. En parallèle, le chômage et l’emploi inquiètent toujours les français, qui sont 42% à le placer en tête de leurs sujets de préoccupation actuels, selon le même sondage.

 

 Pour accéder aux résultats complets, veuillez cliquer ici.

Veuillez lire les règles de notre site avant de poster un commentaire.