Pratiques culinaires : quelles différences de perception dans le monde ?

Salome MarcadeCommunication Executive
January 10, 2022, 10:38 AM GMT+0

En novembre dernier, YouGov a réalisé une étude auprès de plus de 19 000 personnes dans 17 pays, afin de mettre en évidence le bien-fondé de certaines pratiques liées à la cuisine italienne.

Les pratiques jugées les plus inacceptables au niveau mondial

En tête des pratiques les plus décriées au niveau mondial, on retrouve le fait de plonger les pâtes dans de l'eau froide puis la porter à ébullition (48%).

Le ketchup dans les pâtes divise l’opinion : 46% trouvent cela acceptable, contre 44% qui considèrent que c’est inacceptable.

Quelles différences au niveau national ?

Une grande majorité d’Italiens déclarent qu’il est inacceptable de manger des pâtes au ketchup (89%), de plonger des pâtes dans de l’eau froide puis la porter à ébullition (81%) ou encore d’ajouter de l’ananas sur une pizza (77%).

Les Français sont globalement plus modérés : 42% sont défavorables au ketchup dans les pâtes, et 51% à l’ajout d’ananas sur une pizza.

A noter : l’écart le plus significatif concerne la consommation de pâtes en tant qu'accompagnement d'un plat plutôt que comme plat en soi. 72% des Italiens trouvent cela inacceptable, contre seulement 9% des Français et 8% des Américains.

Méthodologie :

Etude Omnibus réalisée en novembre 2021 auprès de 19 911 personnes dans 17 pays (Allemagne, France, Italie, Espagne, Danemark, Suède, Grande-Bretagne, Etats-Unis, Pologne, Chine, Inde, Indonésie, Hong Kong, Mexique, Australie, Emirats arabes unis, Singapour). Toutes les enquêtes ont été menées en ligne. Les échantillons sont représentatifs de la population nationale selon la méthode des quotas.