Etude internationale : les consommateurs privilégient-ils le local ?

Etude internationale : les consommateurs privilégient-ils le local ?

D’après l’ONU, la production, le conditionnement et la distribution de denrées alimentaires sont responsables d’environ un tiers des émissions de gaz à effet de serre et de 80% de la destruction de la biodiversité mondiale.

Afin de limiter notre impact sur l’environnement, l’organisation préconise de consommer davantage d’aliments d’origine végétale (dont la production nécessite moins de ressources naturelles que celle de la viande) produits localement (pour limiter les émissions polluantes dues au transport). 

Les consommateurs préfèrent-ils acheter des aliments provenant de leur propre pays ?

Au niveau mondial, 6 consommateurs sur 10 déclarent préférer acheter des aliments produits dans leur pays (60%).

Dans le détail, les Italiens sont les plus enclins à se tourner vers des produits locaux (74%), suivis des Suédois (71%) et des Indiens (70%). On observe également que 67% des Français partagent ce point de vue, soit 7 points de plus que la moyenne mondiale.

A l’inverse, les habitants de Singapour (34%) et de Hong Kong (30%) – habitués à une très forte importation de produits alimentaires - sont les moins sensibles au « consommer local ».

Les attitudes à l'égard du changement climatique impactent-elles les préférences des consommateurs ?

Dans la plupart des pays étudiés, on constate une corrélation entre le niveau de préoccupation environnemental et le fait de préférer acheter des produits locaux.

Cette tendance est très marquée en Indonésie : on note un écart de 23 points entre les consommateurs préoccupés par le changement climatique et ceux qui ne le sont pas. La France (19 points) et l'Allemagne (18 points) illustrent également nettement cette tendance. 

En revanche, le phénomène s'inverse sur trois marchés : aux États-Unis, à Singapour et aux Emirats arabes unis. Les citoyens inquiets sont ainsi moins enclins à favoriser la production locale que les citoyens pas inquiets.

En résumé, la préférence pour l'achat de nourriture locale est en moyenne plus élevée de 10 points chez les consommateurs préoccupés par le changement climatique que chez ceux qui ne le sont pas.

Cliquez ici pour découvrir davantage de contenus sur le secteur FMCG.

Vous souhaitez lancer une étude et en savoir plus sur les solutions YouGov ? Contactez-nous ici.

Méthodologie :

Etude Custom réalisée en mars 2022 auprès de 19 839 personnes représentatives de la population nationale âgée de 18 ans et plus dans 18 pays (Indonésie, France, Allemagne, Danemark, Suède, Canada, Italie, Espagne, Australie, Mexique, Inde, Hong Kong, Grande-Bretagne, Pologne, Chine, Emirats arabes unis, Singapour, Etats-Unis). Les sondages ont été effectués en ligne sur le panel propriétaire YouGov.

Veuillez lire les règles de notre site avant de poster un commentaire.