Les femmes se sentent-elles en sécurité en France ?

Les femmes se sentent-elles en sécurité en France ?

Le sentiment d'insécurité touche de nombreuses femmes en France. Découvrez ci-dessous les résultats d'une étude RealTime réalisée auprès de 1 004 femmes.

Quelles situations du quotidien les femmes appréhendent-elles ?

76% des Françaises déclarent qu’il leur arrive (parfois ou souvent) de se sentir en insécurité dans un parking seule le soir, 73% dans une rue déserte et 52% dans les transports en commun. On observe que ces chiffres sont fortement tirés à la hausse par les jeunes.

Près de 6 femmes sur 10 changent d’ailleurs de trottoir lorsqu’elles aperçoivent quelqu’un au loin (57%).

De nombreuses femmes ont déjà été victimes d’agressions dans les lieux publics

La rue semble être un des lieux les moins sûrs pour les Françaises. En effet, elles sont nombreuses à avoir subi des agressions physiques ou verbales :

  • Plus de 6 femmes sur 10 ont déjà été sifflées dans la rue (63%)
  • Une femme sur deux a déjà été agressée verbalement dans la rue (50%)
  • 14% des femmes ont déjà été agressées physiquement dans la rue

Les transports en commun sont également des lieux peu sécurisants pour les femmes, notamment dans les grandes villes :

  • 63% des femmes habitant en région parisienne s’y sentent en insécurité (contre 52% des femmes en France).
  • 47% des femmes habitant en région parisienne y ont déjà été victimes de frottage (contre 25 des femmes en France).

Pour se protéger, les femmes veulent anticiper

On observe une volonté partagée par la majorité des femmes de vouloir se protéger. En effet, près de 9 femmes sur 10 considèrent que des cours de self-défense devraient être dispensés gratuitement pour les femmes (86%). Plus de 7 femmes sur 10 pensent également que les objets de self-défense (comme les bombes au poivre ou tasers) devraient être légalisés (73%).

La sécurité semble aussi passer par la prévention : 92% des femmes souhaitent que des cours de sensibilisation sur les agressions sexuelles soient obligatoirement suivis au collège et au lycée (92%). Elles sont également nombreuses (76%) à penser que le gouvernement ne prend pas assez de dispositions pour garantir la sécurité des femmes dans les lieux publics.

Méthodologie :

Etude Omnibus réalisée du 9 au 11 mars 2022 auprès de 1 004 femmes représentatives de la population nationale française âgée d’au moins 18 ans. Le sondage a été effectué en ligne sur le panel propriétaire YouGov France.

Veuillez lire les règles de notre site avant de poster un commentaire.