COVID-19 : combien de personnes ont été affectées par le décès d’un proche ?

COVID-19 : combien de personnes ont été affectées par le décès d’un proche ?
par

Si la pandémie de COVID-19 a affecté de nombreuses personnes de manière indirecte via des mesures restrictives telles que le confinement et la distanciation sociale, beaucoup ont été directement touchés par le virus, en tombant malade ou en connaissant quelqu’un qui l’a contracté. Menée dans 16 pays, la dernière étude YouGov révèle que dans certaines régions, plus d’un cinquième de la population a connu la perte d’un proche à cause du virus.

Combien de personnes connaissent quelqu’un qui a été testé positif au COVID-19 ?

Les Espagnols sont les plus nombreux à affirmer connaître quelqu’un qui a été testé positif au COVID-19 (63%). Parmi eux, 6% ont contracté le virus, 34% confient que cela est arrivé à un membre de leur famille et 35% à un(e) ami(e) proche (à noter : la somme est supérieure à 63% car certaines personnes ont opté pour une réponse multiple).

Les Américains (60%) arrivent en deuxième position, talonnés par les Polonais (59%) et les Italiens (58%).

En parallèle, 1 Français sur 2 (51%) fait le même constat. Plus en détails, 7% déclarent avoir été testés positifs au COVID-19, 19% affirment que cela est arrivé à un membre de leur famille et 33% à un(e) ami(e) proche.

Les Chinois (4%) et les Singapouriens (6%) sont quant à eux les moins enclins à affirmer connaître quelqu’un ou avoir eux-mêmes contracté la maladie.

 

Combien de personnes connaissent quelqu’un qui est tombé gravement malade du COVID-19 ?

Les Américains (33%) et les Polonais (31%) sont les plus susceptibles de connaître quelqu’un ayant été sévèrement touché par le coronavirus.

En Europe, 28% des Espagnols, 27% des Italiens et des Britanniques, et 21% des Français font le même constat.

Combien de personnes connaissent quelqu’un qui est décédé du COVID-19 ?

En ce qui concerne la perte d’un être cher liée au COVID-19, les Américains (21%) et les Italiens (21%) arrivent en tête des pays les plus impactés. A noter qu’une étude plus récente menée aux Etats-Unis révèlent que ce chiffre est en hausse (29%).

Un cinquième de la population espagnole et polonaise (19%) déclare également avoir perdu proche.

En France, 11% affirment avoir vécu cette épreuve : 4% ont perdu un membre de leur famille et 7% un(e) ami(e) proche.

Là encore, ce sont les Chinois (2%) et les Singapouriens (2%) les moins susceptibles d’avoir perdu quelqu’un.

Méthodologie :

Etude Omnibus réalisée du 31 décembre au 15 janvier 2021 dans 16 pays (Espagne, Etats-Unis, Pologne, Italie, Royaume-Uni, Suède, France, Danemark, Emirats arabes unis, Inde, Allemagne, Indonésie, Australie, Hong Kong, Singapour et Chine). Les échantillons sont représentatifs de la population nationale adulte de chaque pays, selon la méthode des quotas.

Follow @YouGovFrance

Veuillez lire les règles de notre site avant de poster un commentaire.
par