Tracker COVID-19 #17 : opinions et inquiétudes des Français

Tracker COVID-19 #17 : opinions et inquiétudes des Français

Fin juillet, 73% des Français considèrent que la situation nationale concernant l’épidémie de COVID-19 se détériore, soit une hausse considérable de 43 points en un mois (30% au 7 juillet).

La seconde vague de COVID-19 reste fortement redoutée 

Début juillet, 7 Français sur 10 redoutaient l’apparition d’une seconde vague de virus en France (71%) et en Europe (72%). Au fil des semaines, les craintes se sont renforcées, avec un taux d’inquiétude, d’une seconde vague en France et en Europe, qui atteint désormais 78% le 5 août.

En lien avec l’inquiétude ambiante, la tendance est plutôt à l’économie : ainsi, le 5 août, 55% des personnes interrogées économiseraient si elles avaient une rentrée d’argent inattendue, alors que 10% s’orienteraient vers des dépenses.

Les Français ne sont pas à l’aise à l’idée de fréquenter certains lieux

En parallèle, les Français se montrent réticents à l’idée de fréquenter certains lieux - notamment les boîtes de nuit (74%), les salles de sports (62%) ou encore les bars (60%) et les cinémas (57%). On notera cependant que ces craintes diminuent légèrement depuis la semaine dernière.

Une gestion gouvernementale critiquée

D’après une récente étude réalisée pour Le HuffPost, 3 Français sur 4 considèrent que la communication du gouvernement sur les masques n’est pas cohérente (75%).

Aussi, notre tracker nous apprend que 58% des Français estiment que l’exécutif gère mal l’épidémie. La confiance vis-à-vis du gouvernement à propos de la crise du COVID-19 s’en trouve détériorée : seul un tiers des Français déclare désormais lui faire confiance (35%).

Découvrez les résultats de nos précédentes études liées au COVID-19 ici

Méthodologie :

Etude RealTime réalisée du 7 juillet au 5 août 2020 auprès de 5 056 personnes représentatives de la population nationale âgée de 18 ans et plus, selon la méthode des quotas.

Follow @YouGovFrance

Veuillez lire les règles de notre site avant de poster un commentaire.
par