35% des allergiques français déclarent que leurs allergies ont amplifié ces dernières années

35% des allergiques français déclarent que leurs allergies ont amplifié ces dernières années
par

Le dernier bilan du Réseau National de Surveillance Aérobiologique (RNSA) fait état d’une majorité des départements sujets à un risque d’allergie très élevé ou élevé. Et pour cause, les allergies au pollen ont fait leur grand retour au début du mois de juin en France.

Les Français ont-ils ressenti une amplification de leurs allergies ces dernières années ?

Plus d’un allergique français sur trois (35%) déclare que ses allergies ont amplifié ces dernières années (vs. 48% qui déclarent qu’elles n’ont pas évolué et 13% estiment qu’elles ont même diminué).

Par ailleurs, 49% considèrent que leurs allergies leurs rendent la vie difficile (vs. 50% qui pensent l’inverse).

Le confinement : période favorable pour les allergiques ?

En France, le confinement a permis une baisse sans précédent de la pollution atmosphérique. Un changement pouvant potentiellement impacter positivement le ressenti des personnes allergiques.

A ce sujet, 29% des allergiques français jugent avoir moins ressenti d’allergie(s) au cours des dernières semaines pendant cette période de confinement.

Le masque, rempart contre le COVID… et les allergies

Rendu obligatoire dans les transports en commun et conseillé partout ailleurs, le masque peut-il permettre de moins ressentir les allergies, en plus de lutter efficacement contre la propagation du virus ? Moins d’un allergique français sur quatre (23%) trouve que le fait de porter un masque lui a permis de ressentir moins d’allergie(s) au cours des derniers mois.

Méthodologie :

Etude Omnibus réalisée du 12 au 15 juin 2020 auprès de 301 allergiques français représentatifs de la population nationale française.

Follow @YouGovFrance

NOUS CONTACTER

 
Veuillez lire les règles de notre site avant de poster un commentaire.
par