90% des Français considèrent que le prix des maisons de retraite devrait être encadré par la loi

90% des Français considèrent que le prix des maisons de retraite devrait être encadré par la loi
par

En 2018, le prix médian d'une chambre dans un établissement d'hébergement pour personnes âgées dépendantes (EHPAD) s'élève à 1.977 euros par mois. Des chiffres qui peuvent passer du simple au double d'un département à l'autre.

Des solutions de prises en charge des personnes âgées trop coûteuses

9 Français sur 10 trouvent que les solutions actuelles de prise en charge des personnes âgées sont trop onéreuses (90%).

Pour autant, un prix élevé des maisons de retraite n’est pas forcément synonyme de bonnes conditions de vie pour les personnes âgées d’après 79% de la population nationale (83% des femmes vs. 74% des hommes).

La grande majorité des Français est d’accord pour dire que le prix des maisons de retraite devrait être encadré et plafonné par la loi (90%).

Les Français sont néanmoins plus partagés sur la question des cotisations. Alors que 38% considèrent que les Français devraient cotiser davantage pour aider les personnes en perte d’autonomie, 50% sont opposés à cette idée - une opposition tirée à la hausse par les femmes (56% vs. 43% des hommes).

Quelles solutions de prise en charge les Français souhaitent-ils favoriser pour eux-mêmes et pour leurs familles ?

Lorsqu’on interroge les Français sur les solutions de prise en charge qui leur conviendraient le mieux dans l’hypothèse où ils deviendraient dépendants, 58% plébiscitent la prise en charge à domicile avec auxiliaire de vie. Les résidences autonomie / foyers logement arrivent en seconde position (27%), suivies des résidences services (17%) et des maisons de retraite publiques (13%).

En parallèle, lorsqu’on interroge les Français sur les solutions de prise en charge qui leur conviendraient le mieux dans l’hypothèse où un membre de leur famille deviendrait dépendant, 51% déclarent opter pour la prise en charge à domicile avec auxiliaire de vie, 30% affirment préférer s’occuper eux-mêmes de cette personne, et 19% envisagent les résidences autonomie / foyers logement. Les maisons de retraite publiques (EHPAD, MAPA, MARPA, MAPAD…) arrivent une nouvelle fois en 4ème position (16%).

Que pensent les Français des solutions de prise en charge des personnes en perte d’autonomie ?

Maison de retraite : les principaux critères de choix

La qualité des soins (60%), le prix (51%) et le taux d’encadrement (42%) sont les trois premiers critères retenus par les Français.

A noter : les femmes sont particulièrement sensibles à la qualité des soins (66% vs. 54% des hommes), et au taux d’encadrement (48% vs. 36% des hommes).

La notoriété des grands acteurs du secteur

En France, il existe 15 principaux groupes privés de maisons de retraite. Alors que plus d’1 Français sur 2 ne connaît aucun de ces acteurs (55%), Korian est l’entreprise la plus connue du secteur (21%), suivie d’Orpea (16%) et d’Omeris (10%).

Un système à bout de souffle

Avec en moyenne 10 lits pour 100 personnes de plus de 75 ans, la France manque globalement d'hébergements disponibles dans les maisons de retraite médicalisées.

Plus de 9 Français sur 10 sont d’accord pour dire que les maisons de retraite souffrent d’un manque d’effectifs et de moyens (91%).

De même, 89% des Français affirment que les conditions de travail du personnel en maison de retraite sont difficiles, et 88% considèrent que la réforme de la dépendance devrait être un sujet prioritaire pour le gouvernement (96% des 55 ans et plus contre 78% des 18-34 ans).

 

Méthodologie

Etude Omnibus réalisée du 29 au 30 janvier 2020 auprès de 1 000 personnes représentatives de la population nationale âgée de 18 ans et plus, selon la méthode des quotas.

 

Follow @YouGovFrance

NOUS CONTACTER

 
Veuillez lire les règles de notre site avant de poster un commentaire.
par