Associations : les Français sont-ils généreux ?

Associations : les Français sont-ils généreux ?

By

par

Les associations sont nombreuses à tirer la sonnette d’alarme après une baisse considérable des dons qu’elles reçoivent.
Aujourd’hui, 42% des Français déclarent avoir pour habitude de faire des dons d’argent ou en nature. A la tête des causes soutenues, la lutte contre la pauvreté est la priorité des Français (47%).


Quel budget réservent-ils aux dons ?
Parmi les 42% de donateurs français, une tendance générationnelle apparaît. En effet, les plus de 55 ans sont les plus nombreux à faire des dons (49%).

En termes de budget, plus d’un tiers des donateurs n’offrent pas plus de 50€ par an pour des dons (35%). Près de 3 sur 10 déclarent donner, quant à eux, entre 51€ et 100€ par an (28%) et 23% entre 101€ et 500€ par an.

Enfin, seule une minorité effectue des dons d’un montant plus conséquent : entre 501€ et 1 000€ (3%) et plus de 1 000€ (2%).

L’émergence de nouvelles formes de dons
Sans grande surprise, une majorité de Français préfère donner directement aux associations (63%). Près de la moitié privilégie également les dons en nature par le biais de banques alimentaires ou bien des Restos du cœur (46%). Enfin, un Français sur trois donne via les collectes populaires (31%).

Depuis quelques années, de nouvelles formes de dons apparaissent comme celle de la « générosité embarquée » qui se greffe aux transactions du quotidien (ex. lorsque l’on fait ses courses ou reçoit notre salaire). Ce nouveau concept semble avoir conquis certains Français qui déclarent avoir l’habitude d’utiliser ce moyen (12%).
Le crowfunding est une plateforme digitale qui permet à n’importe quel individu d’initier un financement participatif pour des associations. Ici encore, un Français sur dix déclare avoir recourt à ce moyen pour faire un don (11%), surtout les 18-24 ans (27%).

La lutte contre la pauvreté à la tête des causes


Pour quelles raisons plus de la moitié des Français ne donnent-ils pas ?
Il existe aujourd’hui quelques doutes quant à la fiabilité des associations et un tiers des Français déclarent ne pas avoir confiance. Vient ensuite le choix difficile face à des causes à soutenir beaucoup trop nombreuses (18%). Puis, une minorité déclare ne pas être au courant des besoin actuels du milieu associatif (6%) et certains admettent même qu’ils ne voient pas l’utilité de faire des dons (2%). Toutefois, pour plus de la moitié des Français, la principale raison avancée est le manque d’argent (51%).
 

Méthodologie :

Etude Omnibus YouGov réalisé du 16 au 17 octobre 2018 sur un échantillon de 1 005 personnes représentatives de la population en France selon la méthode des quotas.

Follow @YouGovFrance

NOUS CONTACTER

 
Veuillez lire les règles de notre site avant de poster un commentaire.

By

par