Les assistants vocaux : les Français sont-ils convaincus ?

Les assistants vocaux : les Français sont-ils convaincus ?
par

 

Les assistants vocaux : les Français sont-ils convaincus ?

Aujourd’hui, plus de sept Français sur dix (73%) connaissent le concept d’assistant vocal et 35% d’entre eux savent réellement de quoi il s’agit. Par définition, un assistant vocal est une application logicielle basée sur la reconnaissance vocale du langage naturel et la restitution d’informations par synthèse vocale.

Intégré dans plus en plus de produits high-tech, une majeure partie de la population française (56%) déclare posséder un appareil doté d’un assistant vocal. Les Millenials sont les plus connectés avec 74% d’utilisateurs potentiels contre seulement 45% des 55 ans et plus.

Assistant vocal : gadget ou réelle utilité ?

Une majorité de la population française est équipée d’un assistant vocal, et ils sont de plus en plus nombreux à l’utiliser régulièrement (19%), car présents dans tous nos objets high tech du quotidien (smartphone notamment). Dans le détail, 8% l’utilisent quotidiennement et 11% déclarent l’utiliser « souvent ». Avec une première apparition en 2011 avec l’iPhone 4S d’Apple et Siri, le concept d’assistant vocal est un concept qui s’est fait connaître ouvrant la voie aux assistants vocaux tels que les Google home, Home Pod ou Echo qui n’en sont encore qu’à leurs débuts.

Quelles sont les principales requêtes des Français qui possèdent l’assistant vocal ?

   

Font confiance à leur assistant vocal pour faire des recherches sur internet

Font appel à leur assistant vocal pour trouver une adresse / un itinéraire

Utilisent leur assistant vocal pour envoyer un message ou passer un appel

 

Utilisent leur assistant vocal pour demander la météo

Utilisent leur assistant vocal pour écouter de la musique

Les possesseurs d'assistants vocaux sont-ils convaincus ?

Pour le moment une bonne majorité (57%) des possesseurs d'assistants vocaux se dit satisfaite des réponses apportées par leur assistant vocal et 11% d’entre eux en sont même très satisfaits. Des chiffres qui pourraient alors expliquer qu’un possesseur sur deux (50%) recommanderait à ses proches l’achat d’un produit doté d’un assistant vocal.

Parmi les Français ne possédant pas encore d’assistants vocaux, 5% auraient en tête de passer le cap dans les 12 prochains mois. En revanche, 65% ne semblent pas encore prêts à se doter d’un nouveau compagnon tech, et 30% sont encore indécis.

Les Millenials sont également plus nombreux (10%) à avoir l’intention d’investir dans un assistant vocal que leurs ainés (5%).

Quelles sont les principaux freins à l’acquisition d’un assistant vocal ?


     

Apple, Amazon, Google, trois des quatre géants du GAFA, ou de plus petits acteurs tels que Sonos, ou encore Snips se livrent aujourd’hui une guerre sans merci pour dominer le marché de l’assistant vocal. Leurs produits : HomePod, Echo, Google Home ou Sonos One se différencient tous par leur design, leur prix et leurs caractéristiques offrant un large choix aux consommateurs.  

Reste à savoir s’ils arriveront à se faire une place dans le foyer des Français…

 

Méthodologie :

Etude réalisée auprès de 1 003 personnes représentatives de la population française 18+ du 24 au 25 janvier 2018 selon la méthode des quotas.

 

Veuillez lire les règles de notre site avant de poster un commentaire.