Donald Trump, reste toujours une personnalité politique clivante

Donald Trump, reste toujours une personnalité politique clivante
par

Alors candidat officiel des Républicains lors de la précédente présidentielle américaine, nous avions interrogé les Français sur Donald Trump en février 2016. Désormais Président des Etats-Unis, nous avons souhaité mesurer à nouveau son image pour comprendre comment celle-ci a évolué.

Et l’image de Donald Trump s’est empirée depuis sa prise de fonction

Plus des deux tiers des Français déclarent avoir une opinion négative à l’égard de Donald Trump (68%, +9 points par rapport à février 2016). Dans le détail des résultats, l’image de Donald Trump varie en fonction de la proximité partisane. Auprès des Centristes et de la gauche en générale, l’opinion est davantage négative : 86% des sympathisants PS, EE-LV et respectivement 79% des sympathisants d’Extrême gauche et du Centre. A droite en revanche, 72% des sympathisants Les Républicains et un peu plus d’un tiers des Frontistes (37%) déclarent avoir une image négative de Donald Trump.

Désormais Président, une très grande majorité de Français considère qu’il a eu un impact négatif sur certains domaines de la politique intérieure et extérieure des Etats-Unis. Tout d’abord, plus de 8 Français sur 10 estiment qu’il a eu un impact négatif sur les droits des minorités aux Etats-Unis (81%, +14 points) et sur la paix dans le monde (80%, +17 points). Juste derrière, un peu moins de 8 Français sur 10 estiment qu’il a eu un impact négatif sur la démocratie américaine dans son ensemble (77%, +16 points). Enfin, à l’inverse des autres domaines – même si les niveaux restent faibles, 17% des Français estiment qu’il a eu un impact positif sur les relations franco-américaines (soit une hausse de 4 points par rapport à février 2016). Notons que dans le même temps, près d’un tiers estime qu’il a eu un impact négatif sur ce dernier (61%, soit une hausse de 4 points).

Par rapport à ce dernier point, notons que plus d’un tiers des Français estime qu’Emmanuel Macron est conciliant comme il le faut à l’égard de Donald Trump (37%) alors que dans le même temps 27% estiment qu’il est trop conciliant à son égard. 

Enfin, quant à l’émergence d’un Donal Trump à la française, moins d’un Français sur dix se dit favorable à cela (9%, soit une baisse de 5 points par rapport à la vague de février 2016). Dans le détail, les sympathisants de l’Extrême droite se démarquent par rapport au reste de l’échiquier politique : 27% s’expriment en faveur d’un Donald Trump à la française (malgré une baisse de 12 points par rapport à février 2016). A l’inverse, seuls 10% des Centristes, 8% des sympathisants PS, EE-LV et respectivement 5% des sympathisants Les Républicains et d’Extrême gauche se positionnent en faveur d’un Donald Trump à la française.

Les résultats détaillés du Baromètre ici

Retrouvez aussi le palmarès des personnalités

Veuillez lire les règles de notre site avant de poster un commentaire.