Les Français partagés sur « Grexit »

Les Français partagés sur « Grexit »

sur

La large victoire du « non » lors du référendum sur l’avenir de la Grèce (61,31% - résultats quasi définitifs) plonge l’Union Européenne dans une crise de confiance sans précédent. Ce scrutin, tant souhaité par le Premier Ministre Alexis Tsipras, vient conforter l’assise politique du Gouvernement Grec dans son propre pays. Mais qu’en sera-t-il en Europe ? Et que pensaient les Français de l’avenir de la Grèce au sein de la zone euro quelques jours avant ce référendum ?

YouGov a mené l’enquête auprès d’un échantillon de 1004 personnes représentatif de la population française âgé de 18 ans et plus, interrogé en ligne du 18 au 22 juin 2015.

Près de la moitié des Français (48%) pense que la Grèce sortira de la zone euro dans les six prochains mois.

Près d’un Français sur deux estime « probable » la sortie de la Grèce de la zone euro dans les six prochains mois (48% - dont 14% estimant cela « très probable »), quand seulement 32% l’estime « improbable ». A noter qu’un peu plus d’un Français sur cinq (21%) ne prennent pas position sur cette question.

En fonction de l’âge, les avis concernant une possible sortie de la Grèce de la zone euro diffèrent.

En effet, moins pessimistes que leurs ainés, seuls 35% des Français âgés de 18 à 34 ans estiment qu’un tel scénario est possible. A l’inverse, 55% des Français âgés de 55 ans et plus estiment « probable » le fait que la Grèce quitte la zone euro dans les six prochains mois.

La proximité partisane des personnes interrogées vient également nuancer ce constat.

Près de deux tiers des sympathisants du Front National (64%) déclarent que la sortie de la Grèce est « probable » contre 44% des partisans PS/EELV. A noter que respectivement 53% des sympathisants du Centre et des Républicains (ex UMP) envisagent ce cas de figure possible dans les six prochains mois. Plus surprenant, un sympathisant du Front de Gauche sur deux (50%) déclare qu’une sortie de la Grèce de la zone euro est « probable », dont 15% estimant cela « très probable ».

Les Français partagés quant au fait de voir la Grèce sortir de la zone euro.

Interrogés sur leurs préférences face à une sortie ou non de la Grèce de la zone euro, aucune tendance n’émerge réellement. Un tiers des Français (33%) disent préférer une sortie de la Grèce de la zone euro quand 36% préfèreraient la stabilité et donc le maintien de la Grèce au sein de la zone euro. Encore une fois, cette question révèle un taux important d’indécis avec 32% de Français qui déclarent ne pas savoir quoi préférer entre une sortie ou non de la Grèce de la zone euro.

SI les Français ne semblent pas avoir d’opinion tranchée sur ce qu’ils souhaitent, leurs avis sont plus marqués lorsqu’on analyse les résultats en fonction de l’appartenance politique.

Unanimes sur leur préférence, la majorité des sympathisants du Front National (61%) déclarent préférer la sortie de la Grèce de la zone euro (contre 15% pour son maintien). A l’opposé, les sympathisants du Front de Gauche, proches idéologiquement des valeurs du Gouvernement d’Alexis Tsipras, se démarquent par leur souhait de voir la Grèce rester au sein de la zone euro (60%). Plus partagés, les partisans des Républicains (ex UMP), du PS et du Centre montrent une légère préférence pour le maintien de la Grèce (respectivement 40%, 48% et 48%).

Pour en savoir plus, cliquez ici

Veuillez lire les règles de notre site avant de poster un commentaire.