Quel avenir pour les métiers du digital ?

Quel avenir pour les métiers du digital ?

                                                  

Groupe TEAMINSIDE publie son
1er baromètre des métiers du digital auprès des Français

Paris le 1er juin 2018 - Le groupe leader dans les Ressources Humaines digitales vient de rendre public l’étude réalisée à sa demande par l’institut YouGov en mars 2018 sur plus de 1000 français de 18 ans et + représentatifs de la population française*.

Généralisation du e-commerce et émergence de nouvelles attentes

Au cours de la dernière décennie, la montée en puissance du commerce en ligne a généré de nouveaux comportements d’achat. Près de 9 Français sur 10 déclarent aujourd’hui acheter des produits ou services sur internet (87%).

Dans ce contexte, des attentes spécifiques des consommateurs émergent, en lien avec cette nouvelle ère numérique : exigences de plus en plus pointues des consommateurs concernant l’expérience client, ubérisation des services, quantified self générant un fort volume de datas émis par les particuliers, notamment via les réseaux sociaux.

Il est donc logique de constater que trois quarts des Français expriment leur « attente très forte » en termes de protection de données personnelles (74%) et de facilité et fluidité de navigation du site (92% s’y attendent quand 63% l’exigent).

Explosion des métiers du digital

Les nouvelles technologies et le rôle central qu’occupe aujourd’hui le digital dans la croissance des entreprises provoquent une mutation du marché de l’emploi et l’émergence de nouveaux métiers spécialisés dans le digital. D’ailleurs, pour 4 Français sur 10, ce domaine représente même les « métiers de demain » (40%), juste derrière la santé (52%) et l’écologie (47%).

En revanche, un fait est pointé du doigt : l’école d’aujourd’hui ne prépare pas assez à exercer ces professions de demain. En effet, deux tiers des Français déclarent que le système éducatif de notre pays ne nous y forme pas vraiment ou pas du tout (67%).

Un déficit de notoriété …

C’est la profession de Web Analyst / Analyste Web qui connaît la plus forte notoriété auprès des Français, avec 62% déclarant en avoir déjà entendu parler. En revanche, seul un tiers des Français interrogés connaît le poste de Customer Experience Manager / Responsable De L'expérience Client (32%) et une proportion quasi identique dit avoir déjà entendu parler du métier de Data Scientist / Expert De La Science Des Données (31%). Globalement, la jeune génération (18-24 ans) est tout de même plus au fait de ces nouvelles professions que leurs aînés.

 … Associé à une faible auto-identification à ces métiers

 Un problème d’auto-identification à ces métiers se détache : après explication du contenu du poste, seuls 3 Français sur 10 se projettent dans chacun de ces postes. Notons ici que la jeune génération, bien qu’ayant une meilleure connaissance de ces métiers, ne souhaite pas pour autant plus les exercer que leurs aînés.

Un déséquilibre certain entre les sexes

Bien que sur le papier, près de 9 Français sur 10 estiment que ces métiers conviennent tout autant aux hommes qu’aux femmes, dans les faits, une proportion significativement inférieure de femmes que d’hommes se projette dans chacun de ces métiers. À la question « Personnellement, vous verriez-vous dans ce métier, si vous aviez l'opportunité de vous y former ? », elles ne sont qu’un quart environ à l’envisager, quand plus d’un tiers des hommes dit s’y voir :

Et ce alors qu’elles trouvent le contenu de ces métiers tout aussi intéressants que la gent masculine :

Pénurie et hausse des salaires

Rançon de la technicisation et de la spécialisation de ces métiers du digital, certains profils sont très recherchés et disputés avec comme revers de la médaille : la pénurie !

Le manque perçu de formation adéquate, la faible notoriété et le problème d’identification à ces nouvelles professions génèrent des difficultés à recruter et conserver des ressources qualifiées dans le digital.

Cette pénurie entraîne logiquement une hausse des salaires à l’embauche pour ces profils rares. Avec 5 à 10 ans d’expérience, un Data Scientist / Expert De La Science Des Données se verra ainsi verser entre 65K et 90K€ brut annuels, un Web Analyst / Analyste Web entre 55K et 70K€ et un Customer Experience Manager / Responsable De L'expérience Client, entre 60K et 80K€ brut annuels.

Découvrez ici : https://www.aravati.fr/home/actualites/  l’intégralité des résultats de l’étude portant sur près de 4000 candidats à des postes digitaux entrés en contact avec TEAMINSIDE- ARAVATI

*Notes : Echantillon France : 1085 personnes, représentatives de la population française âgée de 18 ans et plus, selon la méthode des quotas. Le sondage a été réalisé en ligne du 16 au 17 avril 2018. Tous les chiffres sont – sauf mention contraire – de YouGov France. Les données sont présentées arrondies au pourcent le plus proche pour en faciliter la lecture. Les totaux et sous-totaux peuvent différer de la somme des résultats additionnés ensemble, en raison des cumuls d’arrondis.

 

Nous contacter

 

 

Follow @YouGovFrance

Tweets de @YouGovFrance

Veuillez lire les règles de notre site avant de poster un commentaire.
par