En choisissant Valls comme nouveau 1er Ministre, Hollande fait le pari de contenter l’opinion

En choisissant Valls comme nouveau 1er Ministre, Hollande fait le pari de contenter l’opinion
par
sur

A la suite du second tour des municipales le 30 mars dernier, et de la défaite cuisante de la gauche (qui perd plus de 150 municipalités), le Président de la République s’est vu dans l’obligation de procéder à un remaniement. Exit Jean-Marc Ayrault, bonjour Manuel Valls.

En choisissant de nommer l’ancien ministre de l’Intérieur, davantage étiqueté libéral que les autres membres du gouvernement Ayrault, François Hollande fait le pari du consensus et celui de contenter l’opinion. Selon notre baromètre YouGov/Huffington Post/Itélé, Manuel Valls était en effet depuis plusieurs mois consécutifs la personnalité politique préférée des Français. Mais suite à l’affaire Dieudonné, l’ancien ministre de l’Intérieur avait perdu de sa popularité (voir graphique ci-dessous), et cédé sa place de favori à Alain Juppé en Mars.

De plus, lors du dernier baromètre politique YouGov/Huffington Post/Itélé, réalisé entre les 5 et 10 mars derniers, YouGov demandait aux Français qui ils souhaitaient voir nommé(e) au poste de Premier Ministre en cas de remaniement. Valls tirait alors clairement son épingle du jeu, avec 17% des Français qui le plébiscitaient, très loin devant les scores d’autres personnalités du PS, Martine Aubry et Ségolène Royal, toutes deux à 10%.

Consultez les résultats du baromètre politique de mars ici

Cérdit Getty : Patrick Aventurier

Veuillez lire les règles de notre site avant de poster un commentaire.
par
sur