90% des Français considèrent que le prix des maisons de retraite devrait être encadré par la loi

Salome MarcadeCommunication Executive
February 05, 2020, 9:42 AM GMT+0

En 2018, le prix médian d'une chambre dans un établissement d'hébergement pour personnes âgées dépendantes (EHPAD) s'élève à 1.977 euros par mois. Des chiffres qui peuvent passer du simple au double d'un département à l'autre.

Des solutions de prises en charge des personnes âgées trop coûteuses

9 Français sur 10 trouvent que les solutions actuelles de prise en charge des personnes âgées sont trop onéreuses (90%).

Pour autant, un prix élevé des maisons de retraite n’est pas forcément synonyme de bonnes conditions de vie pour les personnes âgées d’après 79% de la population nationale (83% des femmes vs. 74% des hommes).

La grande majorité des Français est d’accord pour dire que le prix des maisons de retraite devrait être encadré et plafonné par la loi (90%).

Les Français sont néanmoins plus partagés sur la question des cotisations. Alors que 38% considèrent que les Français devraient cotiser davantage pour aider les personnes en perte d’autonomie, 50% sont opposés à cette idée - une opposition tirée à la hausse par les femmes (56% vs. 43% des hommes).

Quelles solutions de prise en charge les Français souhaitent-ils favoriser pour eux-mêmes et pour leurs familles ?

Lorsqu’on interroge les Français sur les solutions de prise en charge qui leur conviendraient le mieux dans l’hypothèse où ils deviendraient dépendants, 58% plébiscitent la prise en charge à domicile avec auxiliaire de vie. Les résidences autonomie / foyers logement arrivent en seconde position (27%), suivies des résidences services (17%) et des maisons de retraite publiques (13%).

En parallèle, lorsqu’on interroge les Français sur les solutions de prise en charge qui leur conviendraient le mieux dans l’hypothèse où un membre de leur famille deviendrait dépendant, 51% déclarent opter pour la prise en charge à domicile avec auxiliaire de vie, 30% affirment préférer s’occuper eux-mêmes de cette personne, et 19% envisagent les résidences autonomie / foyers logement. Les maisons de retraite publiques (EHPAD, MAPA, MARPA, MAPAD…) arrivent une nouvelle fois en 4ème position (16%).

Que pensent les Français des solutions de prise en charge des personnes en perte d’autonomie ?

Maison de retraite : les principaux critères de choix

La qualité des soins (60%), le prix (51%) et le taux d’encadrement (42%) sont les trois premiers critères retenus par les Français.

A noter : les femmes sont particulièrement sensibles à la qualité des soins (66% vs. 54% des hommes), et au taux d’encadrement (48% vs. 36% des hommes).

La notoriété des grands acteurs du secteur

En France, il existe 15 principaux groupes privés de maisons de retraite. Alors que plus d’1 Français sur 2 ne connaît aucun de ces acteurs (55%), Korian est l’entreprise la plus connue du secteur (21%), suivie d’Orpea (16%) et d’Omeris (10%).

Un système à bout de souffle

Avec en moyenne 10 lits pour 100 personnes de plus de 75 ans, la France manque globalement d'hébergements disponibles dans les maisons de retraite médicalisées.

Plus de 9 Français sur 10 sont d’accord pour dire que les maisons de retraite souffrent d’un manque d’effectifs et de moyens (91%).

De même, 89% des Français affirment que les conditions de travail du personnel en maison de retraite sont difficiles, et 88% considèrent que la réforme de la dépendance devrait être un sujet prioritaire pour le gouvernement (96% des 55 ans et plus contre 78% des 18-34 ans).

 

Méthodologie

Etude Omnibus réalisée du 29 au 30 janvier 2020 auprès de 1 000 personnes représentatives de la population nationale âgée de 18 ans et plus, selon la méthode des quotas.

 

Follow @YouGovFrance

NOUS CONTACTER