Baromètre YouGov | L’impact de la hausse des prix en Europe

Baromètre YouGov | L’impact de la hausse des prix en Europe
par

Alors que le coût de la vie augmente dans toute l'Europe et que les gouvernements adoptent des approches très différentes pour tenter de lutter contre ces augmentations, un nouveau baromètre YouGov va permettre de suivre les perceptions et comportements des Européens dans 7 pays : Grande-Bretagne, France, Allemagne, Espagne, Italie, Suède et Danemark.

Les résultats de la première vague montrent que les citoyens sont globalement très critiques à l'égard des politiques menées par leurs gouvernements respectifs et qu'une grande majorité a déjà dû réduire ses dépenses.

Une insatisfaction générale à l'égard de la gestion du coût de la vie par les différents gouvernements

Dans les sept pays étudiés, au moins six personnes sur dix affirment que le gouvernement gère mal la situation. Le constat est particulièrement amer en Italie (82%) et en Grande-Bretagne (82%), où les initiatives de la nouvelle Première ministre Liz Truss s'avèrent extrêmement impopulaires.

On observe que l'approche du gouvernement suscite légèrement plus de satisfaction dans les pays nordiques (27% en Suède et au Danemark).

La grande majorité des Européens ont dû réduire leurs dépenses courantes, et la plupart s'attendent à devoir le faire encore davantage.

Si les gouvernements ont adopté des approches très différentes face à l'augmentation du coût de la vie, aucune d'entre elles ne semble avoir l'effet escompté pour le moment. Une majorité d'adultes interrogés déclarent avoir déjà dû réduire leurs dépenses courantes en raison de l'inflation : 69% des Italiens, 65% des Espagnols, 64% des Français.

Dans chaque pays, environ un quart de ceux qui n'ont pas encore été contraints de diminuer leurs dépenses prévoient de devoir le faire.

A noter : 88% des Français et 93% des Italiens ont déjà été impactés ou s’attendent à l’être prochainement.

Les Italiens sont particulièrement touchés par l'augmentation des prix de l'énergie

Au cours des 3 derniers mois, 70% des Italiens déclarent avoir eu du mal – au moins occasionnellement – à régler leurs factures d'énergie (chauffage, électricité…) – contre 57% des Français.

C’est en Italie et en France qu’on enregistre également les niveaux les plus élevés en ce qui concerne les difficultés à payer les produits alimentaires et le carburant.

Méthodologie :

Etude Omnibus réalisée du 6 au 28 septembre 2022 auprès de 8 771 personnes représentatives de la population adulte de 7 pays : France (n=1 001), Italie (n=1 013), Espagne (n=1 008), Suède (n=1 008), Danemark (n=1 035), Allemagne (n=2 002), Grande-Bretagne (n=1 704). Les sondages ont été effectués en ligne sur le panel propriétaire YouGov France.

Veuillez lire les règles de notre site avant de poster un commentaire.
par