Un Français sur cinq se dit prêt à manger des insectes

Un Français sur cinq se dit prêt à manger des insectes

Selon l'ONU, l'industrie de la viande et des produits laitiers représente 14,5% des émissions mondiales de gaz à effet de serre. S'il est possible de réduire ces émissions en adoptant un régime végétarien ou végétalien, il existe une autre alternative : les insectes, dont l'élevage produirait un centième des émissions d'une production équivalente de bovins ou de porcs.

Pour autant, les populations sont-elles prêtes à intégrer des insectes dans leur régime alimentaire ? Une nouvelle étude internationale menée dans 17 pays a permis de répondre à cette question.

Le Mexique, qui abrite plus d’espèces d’insectes que n’importe quel autre pays dans le monde, est le pays le moins réfractaire : 40% des répondants déclarent être prêts à manger des aliments contenant des insectes, et 33% à consommer des insectes entiers.

En Europe, les Français semblent être les plus réceptifs à cette idée. En effet, près d’une personne sur cinq affirme être disposée à consommer des insectes cuisinés entiers (19%) et une personne sur quatre accepterait de consommer de la nourriture dont les ingrédients contiennent des insectes (25%).

Les Italiens sont quant à eux les plus réfractaires – 17% seraient prêts à consommer des plats qui contiennent des insectes et 13% pourraient manger des insectes préparés entiers.

Quelles différences entre les hommes et les femmes ?

Dans tous les pays interrogés, les hommes se montrent plus enthousiastes que les femmes à l'idée de consommer des insectes.

En ce qui concerne les plats contenant des insectes, l'écart est particulièrement conséquent en Australie : 37% des hommes se disent prêts à intégrer des ingrédients contenant des insectes dans leur régime alimentaire, contre 18% des femmes.

Pour ce qui est de manger des insectes entiers, l'écart le plus significatif est observé au Mexique : 40% des hommes pourraient l’envisager vs. 26% des femmes.

Méthodologie :

Etude Omnibus réalisée du 15 au 30 juin 2021 auprès de 18 983 personnes dans 17 pays (Allemagne, France, Italie, Espagne, Danemark, Suède, Pologne, Singapour, Hong Kong, Chine, Royaume-Uni, Etats-Unis, Inde, Emirats arabes unis, Indonésie, Australie, Mexique). Toutes les enquêtes ont été menées en ligne. Les échantillons sont représentatifs de la population nationale selon la méthode des quotas. Pour l'Inde, l’échantillon est représentatif de la population urbaine en ligne. Pour l'Indonésie, Hong Kong, la Chine et le Mexique, les échantillons sont représentatifs de la population en ligne.

Veuillez lire les règles de notre site avant de poster un commentaire.
par