Livre blanc : pourquoi acheter une voiture électrique ?

Livre blanc : pourquoi acheter une voiture électrique ?

Le dernier livre blanc YouGov présente entre autres les raisons pour lesquelles les Européens souhaiteraient acheter une voiture électrique.

Pour les conducteurs soucieux de limiter leur impact sur l'environnement, une voiture électrique ou hybride est une alternative moins polluante que les véhicules alimentés uniquement par des combustibles fossiles. Le livre blanc YouGov - The European Electric Car Market - souligne qu'il s'agit là d'une motivation à l’achat très importante.

En effet, plus de la moitié (51%) des consommateurs des neuf pays européens interrogés - Danemark, Finlande, France, Allemagne, Italie, Norvège, Espagne, Suède et Royaume-Uni - estiment que "la préservation de l'environnement" est une bonne raison d'acheter une voiture électrique, et 45% une voiture hybride.

Au-delà des considérations environnementales, quelles sont les motivations à l’achat d’une voiture électrique ?

  • Trois consommateurs sur dix (31%) citent la réduction des coûts d’entretien.
  • Un quart (27%) évoque les avantages fiscaux.
  • Une personne sur neuf (11%) souligne un meilleur rapport qualité-prix que les voitures essence ou diesel.
  • 7% pensent qu'elles ont une valeur de revente plus élevée.

Un cinquième (20%) des personnes interrogées indiquent les avantages de stationnement.

D’autre part, on observe que 29% des Européens voient l’achat d’une voiture électrique comme un moyen d’anticiper l’inévitable déclin des moteurs à combustion. Une importante part de la population européenne considère que l'avenir est à l’électrique et non aux véhicules essence ou diesel.

Dans une moindre mesure, 7% des personnes interrogées affirment que les voitures électriques offrent de meilleures performances que les voitures essence ou diesel, et 13 % déclarent que le bruit qu’elles émettent jouent en leur faveur face aux autres types de véhicules.

Les propriétaires de voitures électriques sont pour la plupart satisfaits de leurs achats

Lorsque les consommateurs décident d'acheter une voiture électrique, ils sont généralement contents de leur choix : 84% d'entre eux se disent satisfaits de leur achat et 51% se disent même "très satisfaits".

Alors que six conducteurs sur dix (60%) affirment être satisfaits de leur achat pour des raisons environnementales, ils font également état d'une série d'autres avantages. La moitié (49%) déclare que l’entretien de leur voiture est moins coûteux et moins pénible, et 46% affirment que leur véhicule offre un meilleur rapport qualité-prix. De plus, les avantages fiscaux sont motivants pour près de deux propriétaires sur cinq (37%).

Les heureux propriétaires de voitures électriques sont plus enclins à se réjouir d'autres aspects de leur véhicule : quatre sur dix (40 %) apprécient les capacités d’accélération et la vitesse de leur voiture, tandis que la même proportion (40 %) apprécie le design intérieur et extérieur.

Parmi les autres avantages cités par les propriétaires actuels, nous retrouvons le son émis par la voiture (32%), le confort des sièges (29%) et l’espace pour les jambes (25%).

Ainsi, bien que la protection de l'environnement soit un facteur de motivation important, ce n'est pas le seul évoqué par les propriétaires de voitures électriques.

Plus généralement, les consommateurs sont nettement moins enclins que les propriétaires actuels à reconnaître les avantages d’une voiture électrique. En effet, 13% déclarent ne connaître aucune raison d’acheter une voiture électrique et 12% affirment qu'il n'y a tout simplement aucune raison d'en acheter une. Ce constat laisse penser que les constructeurs automobiles auraient tout intérêt à communiquer plus encore sur les avantages de la voiture électrique.

Pour en savoir plus sur le marché des voitures électriques en Europe, téléchargez le livre blanc via ce lien.

 

Méthodologie :

Pour cette étude, YouGov a combiné des données syndiquées issues des outils BrandIndex et de Profiles, et a réalisé une enquête approfondie auprès de plus de 11 000 personnes dans 9 pays européens : Royaume-Uni (n=2 118), Danemark (n=1 002), Finlande (n=1 004), France (n=1 036), Allemagne (n=2 180), Italie (n=1 036), Norvège (n=1 011), Espagne (n=1 008), Suède (n=1 023).

Le terrain s'est déroulé du 17 au 27 janvier 2020, et certaines questions ont été relancées en juin 2020 afin de mesurer les changements d'opinion liés à la pandémie de COVID-19. 

 

Follow @YouGovFrance

Veuillez lire les règles de notre site avant de poster un commentaire.
par