Quel avenir pour l’upcycling en France ?

Quel avenir pour l’upcycling en France ?
par

L'upcycling consiste à utiliser des objets et des matériaux destinés à être jetés pour les réintroduire dans la chaîne de consommation, après leur avoir redonné une valeur, une utilisation différente, une destination originale par rapport à celle qui était originellement la leur. Cette action de recyclage par le haut est-elle amenée à se développer en France ?

Une notoriété encore faible au sein de la population….

A titre personnel, lorsqu’un objet ne sert plus, les Français ont généralement tendance à le donner à un proche (38%) ou à le garder quand même, au cas où il serait utile (37%).

L’upcycling est une pratique encore méconnue : seul 1 Français sur 5 en a déjà entendu parler (19%). Dans le détail, 8% affirment savoir exactement de quoi il s’agit, et 11% en ont déjà entendu parler mais ne savent pas vraiment ce que cela implique.

…mais un principe fortement soutenu

Après avoir rappelé la définition de l’upcycling aux répondants, nous leur avons demandé s’ils étaient favorables à cette pratique. Une grande majorité répond par l’affirmative (86%).


L’électronique (28%), l’ameublement / décoration (21%) et l’automobile (14%) sont les trois principaux secteurs qui devraient mettre en place l’upcycling en priorité selon les Français. La mode n’arrive qu’en 4ème position (11%), suivi de l’alimentaire et des boissons (9%) et des cosmétiques (1%).

A noter : la mode est le deuxième secteur prioritaire pour les 18-34 ans, avec un taux de 20%.

Les marques de luxe ont-elles un rôle à jouer ?

Il y a quelques années, la marque de luxe Hermès a décidé de créer une collection spécialement élaborée à partir d'anciens matériaux upcyclés, appelée "petit h". Un atelier de « re-création » a été construit et rassemble des artistes, des stylistes et des artisans qui œuvrent tous pour donner une seconde vie aux matériaux destinés à être jetés. 3 personnes sur 4 considèrent que les marques de luxe devraient toutes adopter cette pratique (75%) – un chiffre tiré à la hausse par les femmes (82% vs. 68% des hommes).

Les Français sont-ils prêts à acheter des produits issus de l’upcycling ?

23% de la population affirme avoir déjà acheté un produit upcyclé (31% des 18-34 ans contre 19% des 55 ans et plus). A l’inverse, 48% n’ont jamais réalisé ce type d’achat et 28% ne savent pas.

En parallèle, plus d’1 Français sur 2 a l’intention d’acheter un produit issu de l’upcycling dans les prochains mois (55%). Une nouvelle fois, les 18-34 ans se démarquent : 65% d’entre eux sont prêts à réaliser un achat de ce type prochainement. Par ailleurs, on note que 86% de ceux qui ont déjà acheté un produit upcyclé ont l’intention de renouveler l’expérience dans les prochains mois.

Méthodologie :

RealTime : étude réalisée du 30 au 31 juillet 2020 auprès de 1 008 personnes représentatives de la population nationale âgée de 18 ans et plus, selon la méthode des quotas.

Profiles : le nouvel outil de segmentation et de ciblage média de YouGov, fondé sur une collecte quotidienne de la data et des mises à jour hebdomadaires. Avec Profiles, vous pouvez désormais comprendre vos cibles et audiences, leurs envies, besoins et habitudes de consommation média avec une granularité et une précision uniques sur le marché. Plus de 75 000 variables disponibles en France.

Population : adultes français

Période : dataset du 02.08.2020

N = 4 316

Follow @YouGovFrance

Veuillez lire les règles de notre site avant de poster un commentaire.
par