Tracker COVID-19 #13 : suivi en continu des comportements des populations dans 27 pays dans le monde

Tracker COVID-19 #13 : suivi en continu des comportements des populations dans 27 pays dans le monde

Chaque semaine depuis fin février, YouGov partage gratuitement des insights issus de son tracker international dédié au COVID-19. Les questions sont posées à plus de 30 000 personnes dans 27 pays. Retrouvez les data ici.

Gestion de la crise par les gouvernements

La gestion du COVID-19 par le gouvernement vietnamien continue d'être particulièrement soutenue au niveau national, à 97%.

À l'autre bout du classement, le gouvernement britannique échappe de peu à la dernière place avec 39% d’opinions favorables, devant le Mexique (36%). La gestion de l'épidémie par le gouvernement mexicain passe cette semaine d’un score net de -15 le 2 juin à un score net de -22 le 9 juin.

En France, le niveau de soutien reste stable, à 43% le 5 juin.

 

Il convient de noter la différence entre les attitudes mexicaines et britanniques. Le mépris britannique en ce qui concerne la gestion de la crise par le gouvernement semble se concentrer très spécifiquement sur les dirigeants politiques, alors que les préoccupations mexicaines sont beaucoup plus larges.

Ainsi, alors que seulement 39% des Britanniques estiment que le gouvernement gère bien la crise, 83% d'entre eux affirment avoir confiance dans les autorités sanitaires. Au Mexique, seuls 43% des personnes interrogées ont confiance dans l'infrastructure sanitaire du pays, un chiffre beaucoup plus proche des 36% qui pensent que le gouvernement gère bien la crise sanitaire.

 

 

De même, deux tiers des Britanniques (65%) pensent que la situation sanitaire s'améliore au niveau national, contre seulement 24% au Mexique. On observe cependant que la proportion de Britanniques qui considèrent que la situation nationale s'améliore a diminué de 11 points depuis fin mai.

S’ils restent relativement pessimistes concernant la situation nationale, les Mexicains sont nettement plus optimistes quant à l’évolution sur le plan mondial : 6 personnes sur 10 (61%) pensent que la situation mondiale s’améliore.

Perception de la situation au niveau national et mondial

En Finlande, si on observe une diminution du nombre de personnes estimant que la situation nationale s'améliore (68%, contre 76% fin mai), la perception de la situation mondiale reste stable, à 44% (contre 45% la semaine précédente).

 

Outre-Atlantique, les États-Unis ont connu une hausse de ces deux indicateurs, passant de 44% à 53% au niveau national et de 46% à 54% au niveau mondial.

En parallèle, le rebond indonésien se poursuit - après avoir connu un niveau de 41% lors de la première vague de notre étude mi-mai, la proportion d'Indonésiens affirmant que la situation s'améliorait a diminué de moitié pour atteindre 19% fin mai, avant de remonter à 40% le 8 juin.

Les inquiétudes à l’égard du virus

En Indonésie, le regain d’optimisme constaté n'est cependant pas corrélé à une diminution des inquiétudes vis-à-vis de l'impact du virus. En effet, le pays reste le plus inquiet, se classant en tête de 6 motifs d’inquiétude étudiés par notre tracker. Entre 81% et 91% des habitants sont inquiets pour leur santé et celle de leurs proches, pour leur travail, pour leurs finances et pour la société en général. En outre, 72% redoutent l'impact de la crise sanitaire sur l'éducation de leurs enfants.

A l’inverse, les Scandinaves restent globalement les moins inquiets. Ce n'est cependant pas le cas en ce qui concerne l'impact sur la société - où ils se situent en milieu de classement – et l’impact sur la santé de leurs proches, où la Chine et Taïwan sont encore moins inquiets.

En France, la préoccupation principale reste l’impact sur la société, redouté par 78% de la population le 5 juin.

Accédez à toutes les données liées aux inquiétudes ici

 

Méthodologie :

Etude Omnibus réalisée auprès de plus de 30 000 personnes dans 27 pays. Toutes les enquêtes ont été menées en ligne. Les échantillons sont représentatifs de la population nationale selon la méthode des quotas. En Chine, Thaïlande, Inde et Indonésie, les échantillons sont représentatifs de la population en ligne.

 

Follow @YouGovFrance

NOUS CONTACTER

 
Veuillez lire les règles de notre site avant de poster un commentaire.
par