Menthol ban - 62% des fumeurs de cigarettes mentholées veulent trouver une alternative dans la vape

Menthol ban - 62% des fumeurs de cigarettes mentholées veulent trouver une alternative dans la vape

Les cigarettes mentholées seront supprimées des points de vente en France le 20 mai 2020 prochain à la suite de la directive tabac européenne de 2014 qui interdit les « arômes caractérisants » dans les cigarettes.

Sachant que 18% des fumeurs interrogés sont des consommateurs exclusifs ou très réguliers de cigarettes mentholées, quel va être l'impact du « Menthol Ban » sur leurs habitudes de consommation ?

Cette étude met également en avant le fait que 85% de la population française n’est pas informée du fait que les cigarettes mentholées seront interdites à la vente à partir du 20 mai 2020. Seul 1 fumeur exclusif de cigarettes mentholées sur 2 aurait eu accès à l’information.

Cela pose alors la question de la position de l’État quant aux communications sur le sujet – pour près de 3 français sur 4 (73%), l’État devrait prendre la parole sur l’interdiction des cigarettes mentholées.

QUE FERONT LES FUMEURS APRÈS LE 20 MAI ?

Suite à cette interdiction des cigarettes mentholées, 41% des fumeurs ont indiqué souhaiter continuer à fumer et se reporter sur des cigarettes non mentholées. 

Certains cherchent alors une solution alternative à la cigarette mentholée (30%) et souhaitent être accompagnés dans la démarche.

62% des fumeurs de cigarettes mentholées affirment vouloir trouver une alternative dans la vape tandis que 23% ne savent pas quel produit choisir, d’où l’importance d’un accompagnement vers une alternative à la cigarette mentholée.

Enfin, le « Menthol Ban » semble profiter aux marchés parallèles car 11% des fumeurs de produits menthol vont tenter de s’approvisionner ailleurs que chez leur buraliste.

LA VAPE, L’ALTERNATIVE PLÉBISCITÉE PAR LES FUMEURS

La fin des cigarettes mentholées peut clairement bénéficier à la vape qui offre plusieurs choix quant aux nuances de menthol proposées. Un fumeur sur trois ne souhaite pas passer à la cigarette non mentholée après le 20 mai et ils sont 62% à s’orienter vers la vape pour ses produits mentholés.

De plus, 40% des fumeurs de mentholées ont déjà testé la cigarette électronique au moins une fois.

Méthodologie :

Etude Omnibus réalisée du 7 au 12 février auprès de 3 014 personnes représentatives de la population nationale âgée de 18 ans et plus, selon la méthode des quotas. 

 

Follow @YouGovFrance

NOUS CONTACTER

 
Veuillez lire les règles de notre site avant de poster un commentaire.