Etude spéciale COVID-19 #12 : 50% des Français trouvent le plan de déconfinement « flou »

Etude spéciale COVID-19 #12 : 50% des Français trouvent le plan de déconfinement « flou »
par

Le Premier ministre a présenté ce mardi 28 avril à l'Assemblée le plan du gouvernement pour la levée du confinement mis en place contre l'épidémie de COVID-19.

50% des Français jugent le plan de déconfinement flou

En préambule de la présentation du plan de déconfinement, Edouard Philippe a prévenu que la date du 11 mai pourrait être remise en question si les indicateurs sur la propagation de l'épidémie de COVID-19 ne sont pas bons. Si 49% des Français estiment que la date de levée progressive du confinement va être repoussée, 37% pensent l’inverse. A noter : les habitants de la région Sud-Ouest sont plus nombreux à estimer que le confinement ne sera pas prolongé (47%) vs. 30% des habitants de la région Nord-Est.

L’instauration de la carte du déconfinement approuvée par les Français

Au cours de son discours, Le Premier Ministre a annoncé que le déconfinement serait différencié en fonction des départements plus ou moins touchés. Des indicateurs ont été mis en place pour déterminer deux catégories de département : les verts, où les limitations seront moins strictes, et les rouges, où elles perdureront. Cette carte est actualisée chaque jour et une version définitive de celle-ci sera rendue publique le 7 mai. Ce dispositif est approuvé par la majorité de la population :  67% des Français trouvent que cette différenciation interdépartementale est une bonne chose.

L’obligation du port du masque au centre des débats

Le chef du gouvernement a également indiqué qu'il était « préférable », dans « de nombreuses circonstances » de porter un masque. Le port du masque ne sera donc pas rendu obligatoire, sauf dans les transports publics et dans les collèges. Près de 8 Français sur 10 estiment que le port du masque devrait être rendu obligatoire dans tous les lieux publics à partir du 11 mai (79%). On observe cependant des disparités entre les générations : 67% des 25-34 ans vs. 85% des plus de 55 ans.

Retour en cours reporté pour les lycéens

Les lycéens ne reprendront finalement pas les cours le 18 mai, comme l'avait anticipé la semaine dernière Jean-Michel Blanquer, le ministre de l'Éducation nationale. Les lycées resteront fermés au moins jusqu'au mois de juin. 2 Français sur 3 considèrent que cette décision est une bonne chose (66%).

Des rassemblements limités à 10 personnes

Par ailleurs, les rassemblements organisés sur la voie publique ou dans des lieux privés seront autorisés mais limités à 10 personnes à partir du 11 mai. 61% de la population est favorable à cette mesure.

Le télétravail : toujours d’actualité

Edouard Philippe a aussi expliqué que « le télétravail doit être maintenu partout où c'est possible, au moins dans les 3 prochaines semaines ».

Arrêt définitif des championnats sportifs

Enfin, le Premier ministre a annoncé que la saison 2019-2020 de sports professionnels, notamment celle de football, ne pourra pas reprendre. 86% des Français approuvent cette décision, un chiffre qui chute à 82% chez les hommes (vs. 90% chez les femmes).

Pour accéder aux résultats détaillés cliquez ici.

Méthodologie :

Etude Omnibus réalisée du 29 au 30 avril 2020 auprès de 1 009 personnes représentatives de la population nationale âgée de 18 ans et plus, selon la méthode des quotas.

Follow @YouGovFrance

NOUS CONTACTER

 
Veuillez lire les règles de notre site avant de poster un commentaire.
par