Jusqu’où les Français sont-ils prêts à aller pour la sécurité de leurs enfants ?

Jusqu’où les Français sont-ils prêts à aller pour la sécurité de leurs enfants ?
par

77% des Français trouvent que le monde d’aujourd’hui est plus dangereux qu’il y a 20 ans. Ce chiffre grimpe même à 82% parmi les personnes ayant des enfants.

Dans ce climat d’insécurité grandissant, de nombreux objets connectés ont vu le jour : vêtements et montres connectés, applications mobiles, traceurs GPS… Les marques comme Weenect Kids, Invoxia ou encore Zenly rivalisent d’ingéniosité pour permettre aux parents de pouvoir géolocaliser leurs enfants à tout moment.

Qu’en pensent les Français ?

Près d’1 Français sur 2 se dit favorable à ce type d’objets connectés (49%). Si les personnes âgées de 55 ans et plus sont moins convaincues (43%), les 35-44 ans y sont particulièrement favorables (63%).

L’essor des outils de géolocalisation des enfants

Concernant les laisses et harnais de promenade, les Français sont nettement plus réticents

Originaire des pays anglo-saxons, les laisses et harnais de promenade pour les enfants font débat. Aux Etats-Unis, cette pratique a même fait l'objet de plusieurs campagnes virales de dénonciation sur le thème « Free the Leash Kids » (« Libérez les enfants en laisse ! »).

En France, 41% de la population considère que cette pratique est humiliante pour l’enfant, et plus d’1 Français sur 3 affirme que cela ne devrait pas exister (36%). Autre point avancé : le développement psychologique de l’enfant, qui, selon 27% des Français, pourrait être négativement impacté par l’usage de ces objets.

Néanmoins, on observe qu’1 Français sur 5 trouve qu’il s’agit d’un accessoire sécurisant (20%), et pratique (19%).

Méthodologie :

Etude Omnibus réalisée du 27 au 28 novembre 2019 auprès de 1 008 personnes représentatives de la population nationale âgée de 18 ans et plus, selon la méthode des quotas.

 

Follow @YouGovFrance

NOUS CONTACTER

 
Veuillez lire les règles de notre site avant de poster un commentaire.
par