Le pouvoir d'achat à crédit

Le pouvoir d'achat à crédit

L’observatoire Crédit logement/CSA, vient d’affirmer une baisse historique du taux des crédits immobiliers pour ce mois de juin, alors que la demande en logement n’a jamais été aussi forte. Aussi, avons-nous réalisé une étude sur le profil des Français qui ont un crédit immobilier ou un crédit à la consommation en cours ou à venir.

Un lien fort entre pouvoir d’achat des Français et crédits :

  • 34% des Français déclarent avoir un pouvoir d’achat satisfaisant tandis que pour 64% des Français, il est un peu juste, voire faible
  • Une Français sur deux a déjà souscrit un crédit à la consommation (qu’il soit remboursé ou en cours de remboursement) et 58% des Français ont déjà souscrit un crédit immobilier
  • Le recours au crédit à la consommation est significativement plus faible chez les Français ayant un pouvoir d’achat satisfaisant (45%), alors que pour les Français ayant un pouvoir d’achat juste/faible, il est davantage plébiscité (55%)

 

Type de crédit à la consommation les plus plébiscités :

  • Le crédit affecté est le plus contracté (49%), en particulier pour les Français qui ont un pouvoir d’achat satisfaisant (58% vs 46% des Français au pouvoir d’achat juste/faible)
  • Le prêt personnel et le prêt revolving sont, quant à eux, davantage utilisés par les Français ayant un pouvoir d’achat juste/faible (respectivement 38% et 28% contre 32% et 16% des Français ayant un pouvoir d’achat satisfaisant).

 

Mode de souscription :

  • 2 Français sur 3 ayant contracté un crédit à la consommation l’ont fait auprès d’une banque ou d’un organisme de crédit (66%) tandis que 18% l’ont fait au moment de l’achat et 17% via une carte (en magasin, grande surface ou organismes de crédit).
  • Seuls 13% des Français ont souscrit un crédit par eux-mêmes en ligne. Les Français reste toutefois une minorité à contracter des crédits auprès de leur famille (3%) ou d’autres organismes (4%).

 

Motivation à la souscription :

  • La principale raison pour laquelle les Français ont ou envisagent de souscrire un crédit est la volonté d’effectuer des achats planifiés (46%).
  • La seconde raison avancée diffère selon le pouvoir d’achat des ménages : pour les Français ayant un pouvoir d’achat satisfaisant, le crédit à la consommation leur permet de ne pas puiser dans leur épargne (27% vs 13%), alors que pour les Français ayant un pouvoir d’achat juste/faible, il leur permettrait de faire face à des imprévus (33% vs 22%).

 

Motivation au rejet du crédit conso :

  • Lorsque l’on s’intéresse aux Français qui n’ont jamais souscrit de crédit à la consommation, les raisons citées diffèrent encore une fois selon le pouvoir d’achat :
    • Pour les Français ayant un pouvoir d’achat satisfaisant, le fait qu’ils n’en ait jamais eu besoin ressort comme la principale raison (55%), loin devant le coût (29%) et le fait que cela soit une solution peu rassurante (23%)
    • De l’autre côté, les Français ayant un pouvoir d’achat juste/faible citent en premier le coût (35%) à quasi égalité avec le fait de ne pas avoir envie de s’engager dans un crédit qu’ils ne sont pas surs de pouvoir rembourser (31%) et une certaine crainte à ce sujet (30%)
  • À noter que 20% des Français n’ayant jamais eu recours au crédit à la consommation affirment ne pas avoir confiance dans les organismes de crédit

 

Les Français, relativement bien informés sur les crédits, comparent les offres :

  • Globalement, les Français ayant déjà souscrit ou envisageant de souscrire un crédit à la consommation estiment :
    • Avoir été / être suffisamment renseignés sur les différents crédits (39%)
    • Avoir fait / penser faire jouer la concurrence pour avoir un meilleur taux (23%), notamment pour les ménages ayant un pouvoir d’achat satisfaisant (29%)
    • Avoir fait / faire des simulations de montants et de durée (21%)

 

  • Les Français ayant souscrit ou qui envisagent de souscrire un crédit immobilier sont eux :
    • 38% à avoir fait / penser faire jouer la concurrence pour avoir un meilleur taux (44% des Français ayant un pouvoir d’achat satisfaisant vs 35% pour les pouvoirs d’achat plus faibles)
    • 32% pensent avoir été suffisamment informés sur les différents crédits immobiliers (38% vs 28%)
    • 29% déclarent avoir fait des simulations de montants et de durée

 

Méthodologie

Enquête menée auprès d’un échantillon de 1023 personnes représentatives de la population française de 18 ans et plus. Le sondage a été effectué en ligne, du 13 au 14 mai 2019 sur le panel propriétaire YouGov.

 

Follow @YouGovFrance

NOUS CONTACTER

 
Veuillez lire les règles de notre site avant de poster un commentaire.