Les Français et la sensibilisation contre le tabac

Les Français et la sensibilisation contre le tabac
par

Chaque année l’OMS organise la journée mondiale sans tabac. Le but, prévenir et sensibiliser la population aux risques liés à la consommation de tabac.

L’info : près de 3 Français sur 4 affirment avoir entendu parler de la journée mondiale sans tabac ! (73%)

Les Français, de gros fumeurs ? 

Plus d’un quart des Français affirme fumer (28%). %). Dans le détail, 70% des fumeurs déclarent être des fumeurs réguliers (70% pour 30% de fumeurs occasionnels). De plus, 24% des Français déclarent être d’anciens fumeurs. Chiffre en hausse pour les 55 ans et plus, qui sont 34% à déclarer ne plus fumer.

A noter, les jeunes sont moins attirés par la cigarette ! En effet, une large majorité des 18-24 ans déclare ne pas fumer (63%).

Une journée de sensibilisation aux risques du tabac

Lors de cette journée qui incite à réduire sa consommation de tabac, seuls 27% des fumeurs comptent ne pas fumer.

En effet les Français sont mitigés sur l’utilité de cette journée pour la sensibilisation aux risques liés au tabagisme. Moins de la moitié des Français pense que cette journée est utile (47%). Encore une fois ce sont les jeunes qui sont les plus sensibles à cette prévention, 56% des Millenials (18-34 ans) pensent que cette journée est utile.

Gouvernement et lutte contre le tabac, est-ce vraiment utile ?

Dans le cadre du « Programme national de la lutte contre le tabac » le gouvernement a instauré l’augmentation du prix du paquet de cigarette. L’objectif : rendre le tabac moins accessible.

Cependant, cette mesure est-elle vraiment efficace selon les Français ?

Une grande majorité des Français juge cette mesure inefficace (53%). Dans le détail, les fumeurs sont encore moins convaincus, 60% d’entre eux pensent que ces augmentations n’auront aucun impact sur la consommation de tabac en France.

L’objectif d’une génération d’adultes non-fumeurs

Grâce au « Programme national de lutte contre le tabac », les enfants nés depuis 2014 deviendraient la première génération d’adultes non-fumeurs, selon le gouvernement. *

Cependant, les Français ne sont pas convaincus que cela sera possible un jour. En effet, près de 8 Français sur 10 pensent qu’il y aura toujours des fumeurs en France (79%).

*Source :
https://solidarites-sante.gouv.fr/IMG/pdf/180702-pnlt_def.pdf

 

Méthodologie :

Etude Omnibus réalisée du 22 au 23 mai 2019 auprès de 1 025 personnes représentatives de la population française, selon la méthode des quotas.

Follow @YouGovFrance

NOUS CONTACTER

 
Veuillez lire les règles de notre site avant de poster un commentaire.