La Nouvelle-Calédonie en passe de devenir indépendante ?

La Nouvelle-Calédonie en passe de devenir indépendante ?

By

par

Le 4 Novembre 2018, 160 000 calédoniens seront amenés à répondre par un simple oui ou non à la question suivante : « Voulez-vous que la Nouvelle-Calédonie accède à la pleine souveraineté et devienne indépendante ? ». Ce référendum, prévu de longue date, permettra aux habitants de cet archipel de décider s’ils souhaitent prendre, ou non, leur indépendance vis-à-vis de la France, pays auquel ils sont rattachés depuis 1853.

Moins de 4 Français sur 10 ont entendu parler du référendum organisé prochainement en Nouvelle-Calédonie (39%) et 20% affirment connaître le sujet sur lequel il porte. Dans le détail, une tendance générationnelle apparaît : en effet, les Français âgés de plus de 55 ans semblent être plus au fait de cette actualité que les plus jeunes (47% contre 33% des 18-34 ans). Au sein des proximités partisanes, les sympathisants du Centre sont les plus au courant de ce référendum (56% dont 34% affirmant connaître le sujet), loin devant les sympathisants de Droite (43%) et les sympathisants de Gauche (41%).

Plus d’un tiers des Français se disent favorables à l’indépendance de la Nouvelle-Calédonie (35%). Notons tout de même que 28% des Français ont une opinion neutre quant au sort de l’archipel et un quart déclare ne pas être assez informé pour se prononcer (26%). Au sein des proximités partisanes, les sympathisants de Gauche sont les plus favorables à la pleine souveraineté de la Nouvelle-Calédonie (44%), suivis des sympathisants de Droite (39%). Quant aux sympathisants du Centre, ils se montrent plus modérés avec 32% d’opinions favorables. Notons que 42% des Français ayant entendu parler du référendum y sont favorables.

Emmanuel Macron et Edouard Philippe tendent à rester neutres face à la potentielle indépendance de la Nouvelle-Calédonie et ce référendum n’est aujourd’hui que très peu abordé dans les médias malgré son imminence. Pour 4 Français sur 10, l’exécutif devrait davantage s’impliquer face à un tel sujet (40% vs. 33% pensant l’inverse). Dans le détail, les sympathisants de Droite et de Gauche sont les plus nombreux à partager ce même avis (respectivement 51% et 44%) contre seulement 39% des sympathisants du Centre.

Les résultats détaillés du Baromètre ici

Retrouvez aussi le palmarès des personnalités

Veuillez lire les règles de notre site avant de poster un commentaire.