Les super et hypermarchés préférés des « Baby-Boomers »

Les super et hypermarchés préférés des « Baby-Boomers »
par

Depuis quelques années, les Baby-Boomers forment une part grandissante de la population et donc des consommateurs. Aujourd’hui, 1 habitant sur 3 est âgé de 60 ans et plus contre 1 habitant sur 5 en 2005.

Si cette évolution s’accompagne d’une expansion bien connue du secteur des services pour les Baby-Boomers, cette population constitue une cible privilégiée pour l’ensemble des acteurs économiques, y compris les super et hypermarchés. Cette cible est en effet grandissante, dispose d’un pouvoir d’achat souvent plus important (versus le reste de la population), tout en étant relativement disponible.

YouGov a ainsi voulu s’intéresser aux « Baby-Boomers » (50+) afin de connaître leurs super et hypermarchés préférés. Le classement BrandIndex* se fonde ici sur le score d’Impression, entre le 1er janvier 2017 et le 29 mai 2017.

     

Lidl rafle la première place, suivi de près par Leclerc

Les marques les mieux classées sont notamment celles qui ont fait de la communication leur priorité ces dernières années.
C’est le cas de Lidl qui, depuis 2015, entreprend de se défaire de son image de marque « discount ». Dans le cadre de cette stratégie, l’enseigne met en place de plus en plus de campagnes de publicité afin de communiquer autour de son repositionnement. En 2016, Lidl est ainsi devenu le 2ème annonceur français derrière Renault. Une progression qui ne semble pas être passée inaperçue chez les Baby-Boomers.
E. Leclerc, de son côté, maintient des investissements publicitaires élevés et profite probablement de certaines controverses liées à des campagnes mettant en scène des comparaisons de prix entre enseignes (probablement des retombées médiatiques additionnelles pour la marque).

Au regard du classement, les efforts publicitaires consentis par ces deux marques semblent visiblement porter leurs fruits auprès de cette cible. Rien d’illogique lorsque que l’on sait que les Baby-Boomers sont davantage exposés à la publicité TV. Ils regardent en effet ce média davantage que les autres générations. Ils passent en moyenne 14h par semaine devant la  TV, soit 4h30 de plus que leurs cadets !

Picard sur le podium

Leader sur le marché des produits surgelés, Picard se distingue des autres acteurs. Comment expliquer cette troisième place auprès des Baby-Boomers ? Probablement en raison des avantages intrinsèques liés aux produits surgelé, tels que la rapidité de préparation ou encore la longue et moins hasardeuse conservation. Probablement aussi parce que les valeurs véhiculées par la marque Picard et « l’expérience client en magasin » touchent également les Baby-Boomers.

Grand Frais : le bio attire aussi les Baby-Boomers !

Notons la présence de Grand Frais dans ce classement. Rien d’étonnant lorsque l’on sait que les Baby-Boomers constituent la génération qui dépense le plus pour manger « bien » (bio et sain). L’importance que donne cette population à la préservation de sa santé est probablement un élément explicatif important. D’où la question : les Baby-Boomers, un « eldorado » pour les produits bio ?

 

Méthodologie

*BrandIndex, c’est l'outil de suivi en continu des marques et de toutes les actions marketing & communication qui leur sont dédiées. En France, plus de 700 marques sont évaluées de manière quotidienne via notre panel de 175 000 répondants. Evaluation qui se fonde sur des indicateurs de Visibilité, d’Image et d’Intention d’achat.

Impression : dans l’ensemble, de quelles marques avez-vous une impression positive/négative ? (score +/-)

Le score est exprimé en % de Impression Positive - % d’Impression négative. Par exemple 60% de positif – 20% de négatif = +40. L’Impression est donc un score pouvant varier de -100 à +100.

Période : du 1er janvier 2017 au 29 mai 2017

Population : « Baby Boomers » Français 50+

N ~ 3156

En savoir plus : BrandIndex

Veuillez lire les règles de notre site avant de poster un commentaire.