Les Français ont-ils la tête au football ?

Les Français ont-ils la tête au football ?
par

Entre inondation, grèves et crainte pour la sécurité dans les « fan-zones », l’Euro 2016 débute ce soir en France dans un contexte pesant. L’image de la France est plus que jamais en jeu à travers ce rendez-vous européen avec en ligne de mire l’organisation des Jeux Olympique de 2024 par la ville de Paris.

Cette compétition suscite un fort intérêt auprès des Français

L’équipe de France, traversée par un début de polémique autour de la non-sélection et sélection de certains joueurs, s’apprête à disputer son premier match de la compétition.

A quelques heures du coup d’envoi de l’Euro 2016 et du premier match de l’équipe de France, plus d’un tiers des Français se montre intéressé par cette compétition (37% dont 17% étant « très intéressés »). Néanmoins, l’Euro 2016 est loin de faire consensus au sein de toutes les franges de la population. Suscitant un fort intérêt de la part des hommes (47% - dont 24% étant « tout à fait intéressés »), cette compétition peine à intéresser les femmes dont moins d’un tiers se dit intéressé (27% - dont 10% étant « tout à fait intéressées »). Cet intérêt diverge également en fonction de l’âge, les plus jeunes ayant un engouement plus prononcé que leurs ainés pour cet événement sportif. En effet, 52% des 18-24 ans et 46% des 25-34 ans se disent intéressés par l’Euro 2016 alors que moins d’un tiers des 45 ans et plus exprime le même intérêt : 32% des 45-54 ans et 31% des 55 ans et plus.

 

L’Euro 2016, un événement festif rattrapé par un contexte sécuritaire

Alors que Paris rêve des JO en 2024, la ville a à cœur de montrer son plus beau visage. Une première réussie avec le concert géant sur les champs de mars en préambule de l’Euro 2016 où près de 80 000 personnes se sont réunies.

Dans une récente étude, nous nous sommes intéressés à la dimension sécuritaire autour des stades et dans les « fan zones ».

Le maintien de L’Euro de football perçu comme la meilleure des réponses face au terrorisme

Jugé comme la meilleure des réponses face au terrorisme, cette nouvelle étude nous révèle que le maintien de l’Euro 2016 est pour plus d’un Français sur deux une bonne décision (57%) et ce malgré les risques. En effet, un peu plus d’un tiers des Français juge le risque élevé de voir se produire une attaque similaire à celles de Paris ou Bruxelles pendant l’Euro de football (37%) et ce malgré des « fan zones » sous haute surveillance.

 

Didier Deschamps, un travail qui plait aux Français

Rassurante, malgré les débuts de polémique, c’est une équipe de France confortée par deux bons matchs de préparation qui se présente ce soir face à la Roumanie  avec à sa tête un sélectionneur plus que jamais soutenu par les Français.

Réservé et parfois même maladroit dans sa communication, les Français semblent apprécier le travail du sélectionneur avec l’équipe de France puisque 51% estiment qu’il fait du « bon travail » avec cette équipe (vs. seulement 10% estimant qu’il fait du « mauvais travail »). Cela va même plus loin parmi les Français montrant un intérêt pour l’Euro 2016 : 81% d’entre eux estiment qu’il fait du « bon travail » vs. 12% qu’il fait du « mauvais travail ». 

Chauvin direz-vous, les Bleus font figures de chouchous auprès des Français

En effet, près d’un Français sur deux déclare avoir une préférence pour l’équipe de France. En retrait, l’Allemagne (15%) et l’Espagne (13%) complètent le podium des nations préférées des Français pour cet Euro 2016. Les cœurs ayant parlé, les pronostics, quant à eux, laissent planer le doute. En effet, si 18% des Français pensent que l’équipe d’Allemagne remportera le titre, 16% pensent, au contraire,  que l’équipe de France remportera le titre quand 12% estiment que ce sera l’équipe d’Espagne. Parmi les Français montrant un vif intérêt pour l’Euro 2016, 29% place la France en tête des pronostics (29%) puis l’Allemagne deuxième (26%) et enfin l’Espagne troisième (17%). Enfin, l’équipe de France suscite une attente importante de la part des supporters puisque, plus d’un Français sur deux montrant un intérêt pour l’Euro 2016 estime que l’équipe de France ira au moins en demi-finales du tournoi (58%). Dans le détail des résultats, 25% pensent qu’elle ira en demi-finales, 21% qu’elle sera finaliste et 25% qu’elle remportera le titre suprême.

Les résultats détaillés ici 

Veuillez lire les règles de notre site avant de poster un commentaire.
par