Résultats du Baromètre YouGov France / Le Huffington Post / I>télé de Janvier 2015

Résultats du Baromètre YouGov France / Le Huffington Post / I>télé de Janvier 2015
par
sur

En ces jours sombres, l’exécutif bénéficie d’un regain de confiance

Alors que près de 4 millions de Français se sont réunis comme un seul homme pour se dresser contre le terrorisme après les attentats perpétrés en milieu de semaine dernière (Charlie Hebdo, Montrouge, Vincennes, bilan de 17 morts), on semble assister à un sursaut républicain et à un regain de confiance du peuple français envers ses dirigeants.

François Hollande est crédité ce mois-ci de 16% d’opinions positives (+2 points par rapport à décembre). C’est au sein de sa propre famille politique (PS, EE-LV) que le Président améliore le plus significativement son image : 50% d’entre eux le jugent favorablement en janvier (en hausse de 12 points par rapport à décembre). On observe ici un sursaut de popularité contextuel du chef de l’Etat (l’enquête a débuté le 7 janvier 2015 à 18h, soit quelques heures après l’attentat de Charlie Hebdo, et s’est clôturé le 8 janvier à 19h, avant que l’ensemble des évènements ne soit terminé), dont la durabilité dépendra de nombreux facteurs, et notamment des mesures de sécurité qui seront prochainement annoncées, ainsi que de leur adéquation avec les attentes des Français.

Manuel Valls, qui s’est lui aussi voulu rassurant au cours des derniers jours, connaît également une hausse de sa popularité : 27% d’opinions favorables, +2 points par rapport à décembre. Une progression qui résulte d’un regain de confiance à gauche et au centre de l’électorat : il gagne 9 points parmi les sympathisants socialistes EE-LV (61% d’opinions favorables), et 13 points au centre (47% d’opinions favorables).

Lorsqu’on aborde les sujets de préoccupation des Français, le chômage et l’emploi restent à la première place (36%, même score qu’en décembre). Toutefois, la problématique sécuritaire fait ce mois-ci – et très logiquement - un bond considérable, citée comme le sujet de préoccupation majeur par 12% des Français (contre 3% en décembre, +9 points). L’insécurité inquiète davantage les plus âgés (14% des plus de 55 ans) et les sympathisants de droite (16% des sympathisants UMP et 15% des sympathisants FN). L’immigration, que certaines forces politiques relient directement au terrorisme, est également un sujet de préoccupation en augmentation chez les Français, et atteint son plus haut niveau depuis le début de ce baromètre, déjà enregistré en août 2014 : 13% (+2 points par rapport à décembre).

Les institutions et le gouvernement comme dernier rempart à la barbarie

Alors qu’on a vu la liberté d’expression bafouée, les Français ont semblé approuver les premières réponses politiques de leurs dirigeants, qui portent plus que jamais en étendard la liberté et la démocratie.

Ainsi, le gouvernement progresse sur un grand nombre d’items politiques et sociétaux clefs : près d’un tiers des Français (31%) estime que le gouvernement « a de bonnes intentions » (+ 2 points par rapport à janvier), et 1 Français sur 4 (25%) salue en janvier la clarté de la ligne gouvernementale (+ 4 points par rapport à décembre). Enfin, 21% des Français affirment ce mois-ci que le gouvernement « prône une société dans laquelle [ils] souhaite[nt] vivre » (en augmentation de 5 points depuis le mois dernier).

On note également une recrudescence dans la confiance que portent les Français en leurs dirigeants, et plus largement, en leurs institutions. Ainsi, plus de 2 Français sur 10 déclarent avoir confiance en leurs responsables politiques et en la qualité de la démocratie en France (22%, un score en augmentation de de 3 points depuis décembre). Dans la même dynamique, la proportion de Français qui déclare ne pas avoir confiance en leurs dirigeants régresse fortement en Janvier (69%, -7 points).

On voit là la réaction d’un peuple démuni face au terrorisme (près d’un tiers – 31% - des Français déclare se sentir personnellement menacé par une attaque terroriste), et qui n’a d’autre recours que de placer sa confiance dans ses institutions pour le protéger de cette menace impalpable. Plus globalement, le progrès de l’appréciation de la politique du gouvernement par l’opinion s’apparente à un « effet de rassemblement », qui se traduit par l’augmentation de la popularité des dirigeants (F. Hollande et M. Valls gagnent chacun 2 points en janvier) lorsque surviennent des évènements dramatiques, à ampleur internationale.

La liberté d’expression, valeur sacrée de la République pour les Français

Interrogés sur la liberté de la presse, les Français expriment un fort consensus sur la question : près de 9 Français sur 10 (89%) estiment que « la liberté de la presse est une liberté fondamentale de la République et elle doit être défendue à tout prix ».

Et si plus de la moitié de la population (51%) estime que « pour préserver la liberté de tous, il faut parfois prendre des mesures qui restreignent la liberté individuelle », seuls 4 Français sur 10 (43%) seraient prêts à « voir leurs libertés réduites si cela peut bénéficier à l’intérêt général ».

Les résultats détaillés du Baromètre ici

Consultez aussi le palmarès des personnalités

Veuillez lire les règles de notre site avant de poster un commentaire.
par
sur