Obama, la surveillance par la NSA et le désarmement

Obama, la surveillance par la NSA et le désarmement
par

 

Après un G8 difficile, et au milieu d'un scandale de surveillance, le président Américain reste considéré comme un bon représentant des Etats Unis sur la scène internationale.  Sa proposition de réduire les arsenaux nucléaires Russes et Américain rencontre le scepticisme tandis que les Français se révèlent divisés sur la surveillance par la NSA… et que près de 3 Français sur 4 jugent probable d’avoir été personnellement surveillés par la NSA.

Un bon ambassadeur – mais l’opinion est sceptique sur les propositions.

Près de 8 Français sur 10 (79%) estiment que Barack Obama véhicule une bonne image des Etats Unis sur la scène internationale.

Alors que le dossier syrien a souvent été associé à un regain de guerre froide, la proposition de réduire les arsenaux nucléaires vient renforcer cette impression de déjà-vu. C’est en tout cas ainsi qu’est perçu le problème : quelques jours après la fermeture du G8 qui a vu les présidents Russe et Américain s’affronter sur le dossier syrien, seuls 15% des Français voient les deux pays comme des alliés (39% des opposants, 34% ni l’un ni l’autre, nsp 13%).

Cette manière d’envisager les choses explique aussi le scepticisme avec lequel la proposition de désarmement nucléaire est accueillie. Si 1 Français sur 5 pense que les deux pays feront de leur mieux pour atteindre ce but, 30ù estiment que les Etats-Unis vont essayer mais que la Russie ne le fera pas et 31% qu’aucun des deux pays ne le fera.

 

Les Français divisés sur la surveillance par la NSA.

A la question ‘Selon vous, la NSA a-t-elle eu raison ou tort d’accéder aux informations sur ces appels de cette façon’ 36% des Français répondent que la NSA a eu raison, contre 30% qui, au contraire, estiment qu’elle a eu tort (NSP : 34%). Un point de vue similaire à celui des Britanniques, mais nettement plus complaisant que celui des Allemands, qui sont 57% à estimer que la NSA a eu tort (raison : 26%, nsp 17%).

Pourtant, 76% des Français, 77% des Allemands et 72% des Britanniques estiment qu’il est très ou assez probable que des écoutes aient été menées sur leur territoire.

Mieux encore…4 Français sur 10 estiment très ou assez probable que leurs propres appels aient été surveillés.

 

- FIN-

 

NOTES

Echantillon de 1120 personnes, représentatif de la population française, méthode des quotas.

Le sondage a été réalisé sur internet entre le 20 et le 22 Juin 2013. Tous les chiffres sont – sauf mention contraire – de YouGov France

Toute mention des données doit citer YouGov France

Pour accéder aux résultats complets

 

 

CONTACT

France

Suzanne Ter-Minassian, responsable de la recherche politique et sociale

E : Suzanne.Ter-Minassian@YouGov.com

T : +44 7990707914

 

A PROPOS DE YOUGOV

 

YouGov est un institut de sondage offrant une très large gamme de services comme du conseil, des études qualitatives, des services omnibus, des études en souscription ou customisées, de la mise à disposition de son panel online ou des rapports complets d’intelligence de marché.

Pionnier de la recherche en ligne depuis 2000, YouGov a ouvert ses portes en France en 2011 et opère grâce à un panel de plus de 2,5 millions de répondants dans le monde, dont plus de 80 000 en France -  répartis sur tous les âges, catégories socio-professionnelles et autres critères démographiques.

 

www.recherche.yougov.fr

Twitter : @YouGovFrance

Facebook : https://www.facebook.com/YouGov

 

 

 

Veuillez lire les règles de notre site avant de poster un commentaire.